Connect with us

Afrique

Crise dans le secteur éducatif : le SLECG annonce une grève générale et illimitée

Publié

Le

Le secteur Éducation guinéen serait-il en proie à des rivalités syndicales ? Rien n’est moins sûr, mais après l’annonce du syndicat de l’enseignement supérieur (SNAESURS) de déclencher une grève générale dans un bref délai, c’est au tour du SLECG d’annoncer une grève générale et illimitée sur toute l’étendue du territoire national, dès ce mercredi 10 avril 2019.

Le Syndicat Libre des enseignants et Chercheurs de Guinée (SLECG) dénonce la non-application des points de l’accord signé avec le gouvernement, le 10 janvier 2019, le refus du ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, Abdoulaye YÉRO BALDÉ, de leur permettre de poursuivre le recensement des enseignants au sein du supérieur, ainsi que la violation de l’accord par certains Directeurs préfectoraux.

Cette décision du syndicat a été prise après un long bras de fer amorcé entre le SLECG, le SNAESURS (Syndicale Nationale Autonome de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique) et le ministre Abdoulaye Yéro Balde en personne.

Ce bras de fer tourne autour de la participation du SNAESURS dans le recensement des enseignants du supérieur, une option que le SLECG rejette catégoriquement. Et aussi le refus du ministre d’accorder un recensement au sein de son département, sous prétexte qu’ils avaient déjà procédé à un recensement.

Cet imbroglio qui ressemble beaucoup plus à un conflit d’egos risque de plonger une nouvelle fois l’éducation dans le noir.

COPIE AVIS DE GRÈVE

Publicité
1 Commentaire

1 Commentaire

  1. Makady Diaby

    04/09/2019 at 8:21

    Mr.le président Alpha Condé, nous vous prions de débarquer Yero du gouvernement. Il est qui pour bloquer l’accord que le gouvernement a signé avec le syndicat ?

Laisser un commentaire

Publicité

GUINEE360 TV

Publicité

Copyright © 2014-2019 GUINEE360.
Made with ❤️ in 🇬🇳 by FXBNO.