Connect with us

Culture

Littérature : “La Guinée en quête de rupture” de Boubacar Yacine Diallo paru à Conakry

Publié

Le

« La Guinée en quête de rupture », c’est le nouvel ouvrage de Boubacar Yacine Diallo, ancien ministre de l’Information dont le dédicace a été faite ce 24 avril  lors de la deuxième journée des 72 heures du livre au centre culturel franco-guinéen. L’oeuvre est une série de questionnements sur l’évolution socioéconomique de la Guinée. 

L’auteur raconte l’espoir perdu du Guinéen après avoir dit non au colonisateur. Une Guinée dans laquelle chacun de ses fils pouvait s’épanouir. 60 ans après, certes, il y a eu beaucoup de changements, mais la rupture elle-même ne s’est pas totalement produite, dévoile Boubacar Yacine Diallo.

Dans cet ouvrage, le journaliste a touché des points qui lui ont parus comme des échecs, mais tout en proposant des solutions aussi pour pouvoir les corriger.

«Sinon, tous les changements qui se sont produits pourraient ne pas avoir de résultats palpables. Par exemple, depuis 60 ans on parle encore d’électricité et de l’eau…, si la rupture s’était produite depuis, je pense qu’on ne parlerait plus de ces questions», estime Boubacar Yacine Diallo.

La question de l’unité nationale a été également abordée par cet auteur. Là, Boubacar Yacine soutient que les discours politiques font aujourd’hui que chacun a tendance à se réfugier dans sa communauté pour se sentir en sécurité. « Je pense que cette tendance doit également être inversée», a-t-il dit. Pour lui, la rupture devrait se produire, sinon il n’y aura pas de changement.

L’ancien ministre de l’information a fustigé certains cadres “malhonnêtes” dans une autre partie de son œuvre. “Les voyous de la République”, c’est ce qualificatif qu’il a trouvé pour désigner ces cadres, d’après lui, “démagogues”. Il précise que ce sont ces cadres en question qui se livrent au détournement des deniers publics et qui prétendent donner tout un village à un parti politique lors des élections. Ils sont ceux qui s’enrichissent facilement, mais qui, après leur départ du gouvernement, s’appauvrissent aussi, dénonce l’écrivain.

Ce livre de 158 pages complète à 7, le nombre d’œuvres produites par Boubacar Yacine Diallo.

Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Publicité

GUINEE360 TV

Publicité

Copyright © 2014-2019 GUINEE360.
Made with ❤️ in 🇬🇳 by FXBNO.