Connect with us

News

Élections du 22 mars: Le FNDC dresse un bilan de 10 morts et appelle à l’intensification des manifestations

Publié

Le

Élections du 22 mars: Le FNDC dresse un bilan de 10 morts et appelle à l'intensification des manifestations

Le Front national pour la défense de la Constitution (Fndc) a dressé le bilan de sa journée de manifestation de ce dimanche 22 mars 2020, également jour du vote au compte du double scrutin en Guinée. Dans son communiqué bilan transmis à la presse dans la soirée, le FNDC parle d’une dizaine des morts et des blessés à travers la ville de Conakry et périphéries.

Les responsables invitent par ailleurs les populations guinéennes à intensifier les manifestations le lundi 23 et le mardi 24 mars 2020.

Ci-dessous le communiqué du FNDC

La Guinée saigne. La Guinée pleure ses morts. Elle pleure ses enfants tombés sur le champ d’honneur. Alpha Condé, en dépit des appels incessants de son peuple et de la communauté internationale, a tenté de perpétrer son Coup d’État constitutionnel.

En pleine épidémie de coronavirus, il a organisé un simulacre de vote, un simulacre de référendum qui n’était cautionné par personne, par aucune des organisations internationales (CEDEAO,UE, UA, OIF, ONU), qui n’avait pour seul objectif que de le maintenir à vie sur ce qu’il pense être son trône. Alpha Condé est prêt à toutes les folies pour mourir au pouvoir, quitte à transformer son pays en un cimetière.

La Guinée est meurtrie, mais elle est toujours debout. Car bien entendu, le vaillant peuple de Guinée ne s’est pas laissé faire. Une fois de plus, il a démontré sa traditionnelle bravoure. Partout dans le pays, de Conakry à Nzérékoré en passant par Kindia, Mamou, Labé, Kindia, Macenta, Boké, Boffa, Forécariah et Dubréka entre autres, il est sorti dans les rues pour empêcher le coup d’État constitutionnel.

Fidèle à sa Constitution qui lui prescrit en son article 21 la résistance à l’oppression, il s’est levé avec courage pour dire non, et mille fois non plutôt qu’une, à cette forfaiture. Il a bravé les balles des forces de l’ordre qui ont arrêté massivement, tiré aveuglément, molesté cruellement, tuant au moins 10 personnes et blessant par balles plusieurs dizaines. Ces crimes et exactions ont été perpétrés par des unités d’élite de l’Armée guinéenne à savoir le Bataillon Spécial de la Présidence (BSP), le Bataillon Autonome des Troupes Aéroportées (BATA) et les Forces Spéciales Guinéennes (FS).

Nous n’oublierons pas les martyrs de la démocratie, ceux qui sont tombés pour empêcher le coup d’État constitutionnel d’un président devenu tyran. Le FNDC appelle à intensifier les manifestations demain lundi 23 mars et mardi 24 mars 2020 avec pour objectif ultime le départ du dictateur Alpha Condé qui est devenu illégitime.

Le FNDC invite les citoyens à se mobiliser massivement aux carrefours et ronds-points de leurs quartiers d’où partiront les manifestations. Peuple de Guinée, ta liberté est au bout du chemin.

Ensemble, unis et solidaires, nous vaincrons ! Conakry, le 22 mars 2020

Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Publicité

GUINEE360 TV

Comments Box SVG iconsUsed for the like, share, comment, and reaction icons
Lecture du Saint  Coran à la Maison Blanche. Dans une séance de prière conjointe entre chrétiens et musulmans aujourd'hui, pour  implorer Dieu pour qu'Il  sauve l'Amérique du virus Corona
Le confinement fait du bien aux femmes mariées qui ne voyaient presque pas leurs maris. Hummmm !!!! Regardez ça et respectez les consignes sanitaires.
Un message fort d'Elhadj Alpha Blondy
Comment se protéger du COVID-19 
#COVID19
Alpha Condé déclare l'État d'urgence sanitaire en Guinée. Mosquées et églises sont fermées.
Sidya Touré, tout comme ses collègues du FNDC, exige une commission d'enquête internationale sur les exactions en Guinée sous l'ère Alpha Condé.
Publicité

Copyright © 2014-2019 GUINEE360.
Made with ❤️ in 🇬🇳 by FXBNO.