Connect with us

News

Hôpital Ignace Deen: «Aucun corps n’a été refusé ici», lance Dr Awada au FNDC

Publié

Le

En début de semaine, le Front national pour la défense de la Constitution a signalé le « refus des structures sanitaires de recevoir des victimes de la répression policière », notamment l’hôpital Ignace deen et le CHU de Donka. Cependant, ces accusations ont été rejetées par les Directeurs de ces centres de soin ce jeudi 20 février.

Chez nos confrères de la radio Espace, dans l’émission les GG , Dr Mohamed Awada et Dr Fatou Siké Camara ont tenté de démontrer que les plaintes de cette structure ne sont fondées que sur une calomnie.

À en croire Dr Fatou Siké, Directrice du CHU de Donka, le département de tutelle a pris toutes les dispositions pour la prise en charge gratuite de tous les malades, particulièrement les victimes des manifestations.

Par ailleurs, les victimes des manifestations « n’ont jamais payé une seule fois un centilitre de formol, les frais d’autopsie, etc. », annonce de son côté, le directeur de l’hôpital Ignace Deen, Dr Mohamed Awada.
« C’est nous qui allons les conduire devant ces juridictions. Parce qu’ils mentent ! », avertit-il.

« Aucun corps n’a été refusé ici. Quiconque vous le dit, ce sont des balivernes. Tous les corps qui ont été reçus à la morgue d’Ignace Deen, ont été autopsiés. Tout a été fait aux frais de l’hôpital », a évoqué le directeur de l’hôpital Ignace Deen.

« Ces victimes sont des malades prioritaires, privilégiés. Tout le monde sait que l’hôpital national de Donka est depuis près d’une décennie, l’épicentre de la gestion de toutes ces victimes. C’est un programme qui est suivi régulièrement. Donka reçoit 80 % des victimes. En aucun moment, il ne sera pas possible de rejeter un malade à plus forte raison une victime de ces manifestations », argumente Fatou Siké Camara.

Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Publicité

GUINEE360 TV

Comments Box SVG iconsUsed for the like, share, comment, and reaction icons
🔴Lutte contre le Covid-19: #Alpha_Condé aux acteurs impliqués dans la lutte contre le Coronavirus:  

"Il faut qu’on se dise franchement la vérité sur ce qui ne va pas. Il y a des luttes d’égo, luttes d’influence, etc. Quand vous allez en guerre, certains tirent en face, d’autres à gauche et à droite, on n’ira nulle part.
J’ai la responsabilité devant le peuple. Si ça ne va pas, c’est moi qui vais payer. Et si ça va, le peuple sera content. La victoire a beaucoup de pères, seule la défaite est orpheline. J’ai vécu ici pendant l’Ebola. J’étais obligé de m’impliquer. On donnait de l’argent, mais on ne voyait rien."
Lecture du Saint  Coran à la Maison Blanche. Dans une séance de prière conjointe entre chrétiens et musulmans aujourd'hui, pour  implorer Dieu pour qu'Il  sauve l'Amérique du virus Corona
Le confinement fait du bien aux femmes mariées qui ne voyaient presque pas leurs maris. Hummmm !!!! Regardez ça et respectez les consignes sanitaires.
Un message fort d'Elhadj Alpha Blondy
Comment se protéger du COVID-19 
#COVID19
Alpha Condé déclare l'État d'urgence sanitaire en Guinée. Mosquées et églises sont fermées.
Publicité

Copyright © 2014-2019 GUINEE360.
Made with ❤️ in 🇬🇳 by FXBNO.