Connect with us

ÉDUCATION

Grève du SLECG: « nous ne vivons plus dans un État de droit » dixit Aboubacar Soumah

Publié

Le

Le tribunal de première instance de Mafanco a dans sa décision, renvoyé le procès contre les membres du SLECG pour une mise en délibéré le mardi 21 janvier. Visiblement mécontent de la situation, le Secrétaire général de cette structure a invité les enseignants à plus de détermination.

Cette attitude du gouvernement prouve qu’il n’est pas encore prêt à aller autour de la table pour des véritables négociations, a affiché Aboubacar Soumah, secrétaire général du Syndicat libre des enseignants et chercheurs de Guinée.

« Vous savez aujourd’hui, ceux qui détiennent le pouvoir sont en train d’en abuser. Nous ne vivons plus dans un État de droit », a fustigé le secrétaire général du SLECG en faisant allusion à la situation des syndicalistes arrêtés, emprisonnés et qui sont devant le juge au TPI de Mafanco il y a trois jours, contrairement aux dispositions des articles de la Constitution et la loi 028 régissant le statut du fonctionaire de l’État.

Ce fait, d’après Aboubacar Soumah,, démontre que « le droit n’est plus respecté en Guinée ». C’est pourquoi il a invité ses collègues enseignants à être encore plus déterminés pour le combat qu’ils sont en train de mener.

Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Publicité

GUINEE360 TV

Comments Box SVG iconsUsed for the like, share, comment, and reaction icons
Présentée comme une mineure et forcée à épouser "monsieur Bah", Salimatou brise le silence et parle de complot.
🔴Cellou Dalein Diallo sur la propagation de la maladie de Covid-19: "notre système sanitaire et hospitaliers est fragile et très précaire...
Nous devons compenser ces faiblesses, à travers des comportements efficaces dans la lutte contre la propagation du virus".
🔴Lutte contre le Covid-19: #Alpha_Condé aux acteurs impliqués dans la lutte contre le Coronavirus:  

"Il faut qu’on se dise franchement la vérité sur ce qui ne va pas. Il y a des luttes d’égo, luttes d’influence, etc. Quand vous allez en guerre, certains tirent en face, d’autres à gauche et à droite, on n’ira nulle part.
J’ai la responsabilité devant le peuple. Si ça ne va pas, c’est moi qui vais payer. Et si ça va, le peuple sera content. La victoire a beaucoup de pères, seule la défaite est orpheline. J’ai vécu ici pendant l’Ebola. J’étais obligé de m’impliquer. On donnait de l’argent, mais on ne voyait rien."
Lecture du Saint  Coran à la Maison Blanche. Dans une séance de prière conjointe entre chrétiens et musulmans aujourd'hui, pour  implorer Dieu pour qu'Il  sauve l'Amérique du virus Corona
Le confinement fait du bien aux femmes mariées qui ne voyaient presque pas leurs maris. Hummmm !!!! Regardez ça et respectez les consignes sanitaires.
Un message fort d'Elhadj Alpha Blondy
Publicité

Copyright © 2014-2019 GUINEE360.
Made with ❤️ in 🇬🇳 by FXBNO.