Connect with us

Economie

Entrepreneuriat en Guinée: « En dépit des nombreuses réformes…, les défis subsistent » (Sékouba Mara)

Publié

Le

Dans son discours à l’occasion de l’ouverture de la première édition du Salon des entrepreneurs (Saden 2019) qui aura lieu les 13 et 14 mars, le Directeur général de l’Agence guinéenne de la promotion de l’emploi (Aguipe), Sékouba Mara, est revenu sur les réformes et initiatives engagées par le gouvernement, mais a rappelé aussi les défis à relever.

Dans la plus part des pays africains notamment en Guinée, a indiqué Sékouba Mara, le diagnostic de la situation socioéconomique révèle entre autres: l’insuffisance du capital humain et ou la faible adaptation de celui-ci aux besoins du système productif national, aussi, un système productif peu évolutif et à faibles effet de création d’emploi décent qui constituent des défis majeurs pour assurer la transformation structurelle des économies.

« Pour inverser cette tendance, en Guinée, l’assurance de l’emploi décent, de l’inclusion sociale des couches vulnérables constitue un résultat stratégique du Plan National de Développement Economique et Social (PNDES). Le volet emploi est le premier domaine à promouvoir pour l’atteinte de ce résultat à travers la promotion de l’emploi productif et l’entrepreneuriat des jeunes, des femmes et des personnes vivant avec un handicap« .

S’agissant des reformes et initiatives engagées par le gouvernement depuis 2010, Sékouba Mara a cité « la création d’un Ministère en charge du Partenariat Public/Privé, la création d’une Agence en charge de la Promotion des Investissements Privés (APIP), la redynamisation des structures traditionnelles du secteur, la mise en place des financements inclusifs (MUFFA, banque d’investissement) et l’élaboration d’une loi sur les Partenariats Public/Privé, ainsi que le code des investissements« .

Malgré ces efforts, le directeur général de l’Aguipe a fait constater que des difficultés subsistent encore: c’est notamment: l’accès à l’information, au financement et au garantie, les dispositifs d’accompagnement de l’entrepreneuriat féminin, jeune et de la diaspora, l’informalité du secteur, de même que la fragmentation des initiatives d’appui. « D’où l’idée d’un Salon prenant en compte l’ensemble des activités favorables à l’insertion et à l’entrepreneuriat mais et surtout permettant de faire un scan de l’environnement entrepreneurial. (…) qui vise à: promouvoir les opportunités d’investissements, créer une plateforme de partage d’expérience, de réseautage et de réflexion sur l’écosystème entrepreneurial guinéen, et de lutter contre le chômage, l’exode rural et l’émigration irrégulière en créant des activités génératrices de revenus par le biais de l’entrepreneuriat« .

Des conférences et débats, des animations thématiques, des expositions, des cliniques entrepreneuriales, des rencontres B2B et des distinctions seront organisées au cours de ces deux journées.

Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Publicité

GUINEE360 TV

Publicité

Copyright © 2014-2019 GUINEE360.
Made with ❤️ in 🇬🇳 by FXBNO.