Connect with us

News

Faya MILLIMONO : « Les faucons ont contesté le communiqué appelant au dialogue »

Publié

Le

Faya MILLIMONO Les faucons ont contesté le communiqué appelant au dialogue

Joint au téléphone ce vendredi 1er novembre 2019 dans les GG, Dr Faya MILLIMONO, président du BL et membres du Front National pour la Défense de la Constitution (FNDC) est revenu sur l’actualité politique qui prévaut dans le pays. Le refus de la mouvance et notamment certains caciques du RPG d’aller au dialogue, l’emprisonnement des leaders du FNDC, les manifestations projetées très prochainement et la réception du Chef de l’Etat.

Prenant la parole ce vendredi 1er novembre 2019, Dr Lansana Faya MILLIMONO a tout d’abord remarqué « tous les ingrédients de l’année 2000 sont là, lorsqu’il y a eu modification de la constitution avec les multiples crises. Il faut que le président se démarque des faucons. D’abord il est vieux, il est également désavoué par le peuple de Guinée, la mobilisation d’hier ne se résumait qu’aux élèves, forces de défense et de sécurité et des fonctionnaires véreux c’est un signal fort et il doit à tout prix éviter le chaos », conseille-t-il

Après la répression sanglante sur des manifestants les 14, 15 et 16 octobre dernier, la communauté internationale et même la présidence de la République ont demandé, l’ouverture d’un dialogue, mais selon Faya MILLIMONO « les faucons autour du président ont empêché la tenue de ce dialogue accusant Tibou CAMARA de tous les noms d’oiseaux »

Poursuivant, Faya Lansana MILLIMONO exige la libération des leaders du Front, l’ouverture du dialogue et le respect des libertés publiques, tout en exhortant le peuple au combat et « d’ailleurs désormais tous les lundis, le peuple de Guinée va sortir » affirme-t-il.

Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Publicité

GUINEE360 TV

Publicité

Copyright © 2014-2019 GUINEE360.
Made with ❤️ in 🇬🇳 by FXBNO.