Connect with us

News

Enrôlement des électeurs: Faya Milimouno fait un constat lamentable du processus

Publié

Le

Enrôlement des électeurs Faya Milimouno fait un constat lamentable du processus

Les opérations d’enrôlement et de révision des listes électorales lancées depuis quelques semaines préoccupent les acteurs politiques impliqués dans le processus électoral en Guinée.

Dans certaines circonscriptions électorales du pays, les responsables des CAERLE rencontrent d’énormes difficultés sur le terrain.

Interrogé sur cette situation ce samedi 30 novembre 2019, le leader du Bloc Libéral dit avoir fait un constat «lamentable » de cette opération. Docteur Faya Milimouno, impute cette responsabilité à la commission électorale nationale indépendante (CENI).

Selon lui, cela prouve à suffisance que la CENI n’est pas capable de produire à la Guinée un fichier électoral propre. «Je trouve que c’est regrettable. Mais encore une fois, cela réconforte le Bloc Libéral que la CENI telle que nous l’avons elle est antirépublicaine, elle est incapable de nous produire un processus électoral propre. D’abord, l’essentiel du matériel électoral c’est le ministre de l’administration qui gère. Sur toute l’étendue du territoire on nous dit qu’il n’y a pas de récépissés. Comment vous pouvez recenser quelqu’un sans lui donner un reçu. Sans compter que la société qui a été recrutée par gré à gré pour cela n’a pas d’expérience ni de compétence. Et cette société au-lieu de recruter des gens capables pour faire le recensement a choisi des militants. Y’a des gens aujourd’hui qui sont avec ces machines à l’intérieur du pays, qui ne savent même pas les utiliser », fait remarquer le patron du BL.

Pourtant, rappelle Faya Milimouno, les élections doivent se tenir en Guinée parce que nous ne sommes pas dans «une monarchie ». «Mais si nous devons tenir les élections, il faut qu’elles soient tenues dans un climat apaisé et qu’elles soient des élections libres, crédibles et transparentes, qui nous donnent des leaders que le peuple de Guinée a lui-même choisi. » conclut-il

Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Publicité

GUINEE360 TV

Comments Box SVG iconsUsed for the like, share, comment, and reaction icons
Des forces de l'ordre utilisent des frondes et des lance-pierres contre des jeunes de Wanindara 3 qui utilisent eux aussi des pierres. C'est une vidéo de Sadialiou filmée ce 27 février 2020 à l'occasion de la résistance citoyenne et active du Front national pour la défense de la Constitution (FNDC) contre les élections législatives et référendaire du 1er mars 2020.
🔴Le grand marché de Siguiri (Djoliba) en feu (instant T)👇🔥🔥

Le feu persiste depuis 22h malgré l'intervention des sapeurs-pompiers de la SAG. Pour l'instant, plus de 50 boutiques partis en fumée.
Les forces de l'ordre presque débordées à #Bailobaya (Dubreka)
Résistance active du Fndc: échauffourées à Bailobaya (Dubreka)
L'appel d'Abdourahmane SANO, coordinateur national du Front National Pour La Défense De La Constitution-FNDC
Résistance active et permanente du FNDC: situation tendue à Wanindara ce jeudi 27 février
Publicité

Copyright © 2014-2019 GUINEE360.
Made with ❤️ in 🇬🇳 by FXBNO.