Connect with us

News

Non disponibilité des corps: Réaction d’un parent de l’une des victimes

Publié

Le

Plusieurs parents des victimes et des responsables du FNDC étaient mobilisés ce mercredi à la morgue de l’hôpital Ignace Deen, pour rendre un dernier hommage aux jeunes tués le 14 et 15 octobre dernier lors de la manifestation du FNDC.

À la surprise générale, la levée des corps n’a pas pu avoir lieu. Elle a été reportée pour demain jeudi. Pour cause, l’autopsie recommandée à cet effet n’est pas arrivée à son terme, indique un communiqué du ministère de la Santé.

Sous le choc, les parents des victimes demandent au gouvernement les corps de leurs enfants. Mamadou Bobo Bah est l’oncle de l’une des victimes. « Cela a fait aujourd’hui 14 jours que les corps sont là. Ils ne sont pas enterrés. Quand hier la commission d’organisation nous a appelés pour nous dire qu’ils seront enterrés aujourd’hui on était contents. Mais nous sommes venus ici pour récupérer les corps pour aller les enterrer, mais on entend encore que les corps ne seront pas disponibles. Jusqu’à présent les familles sont en deuil. Nous demandons qu’ils nous ramènent nos corps pour aller enterrer nos enfants au même lieu. C’est ce que nous nous demandons», explique l’oncle de Thierno Sadou Bah tué en marge de la première manifestation contre un troisième mandat à son domicile le 15 octobre dernier à Wanindara.

Amadou Diouldé Diallo pour Guinee360.com

Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Publicité

GUINEE360 TV

Publicité

Copyright © 2014-2019 GUINEE360.
Made with ❤️ in 🇬🇳 by FXBNO.