Connect with us

GouvGN

Tronçon Kankan-Mandiana: Moustapha Naité sur le terrain pour s’assurer de la reprise effective des travaux

Publié

Le

Apres l’étape du Fouta, le ministre des Travaux publics est en Haute Guinée pour visiter les chantiers de construction et de réhabilitation des routes.

Le ministre Moustapha Naité a visité ce dimanche 24 novembre 2019, la route Kankan-Mandiana sur 83 kilomètres pour s’assurer de la reprise effective des travaux par la société Guiter SA.

L’entreprise avait déjà finalisé les 17 premiers kilomètres. Aujourd’hui, elle est en train d’avancer sur la moitié du tronçon à 45 km. Ils ont fini pratiquement les couches de fondation. Ils sont en train d’avancer à pas de 8 km pour appliquer la dernière phase. Donc, le bitume prendra un peu de temps”, a fait savoir le ministre.

Entamé en mars dernier pour un délai de 24 mois hors saison de pluie, l’objectif visé est d’atteindre la moitié du tronçon avant la prochaine période hivernale.

“Je dois dire que nous sommes très satisfaits de l’évolution du travail”, s’est-il réjouit.

Financé par le BND à environ 126 millions d’euros, c’est-à-dire plus de 1400 milliards Gnf, la route Kankan-Mandiana a 3 grand ponts et coûte environ 126 millions d’euros, plus de 1400 milliards Gnf.

C’est une route qui relie la Côte d’ivoire à la Guinée où vous avez des agglomérations avec une forte population surtout au niveau de Mandiana et aussi un vrai grenier agricole. Donc, c’est une route de développement. Économiquement, elle est très importante. Cest pour cela, nous avons jugé au niveau du gouvernement, nous avons jugé d’entamer la construction de cette route”, a affirmé le ministre.

En ce qui concerne les caractéristiques de la route, le chef de la mission de contrôle de la voirie Kankan-Mandiana, Zamah Bah de la société Louis Berger a rassuré que cette route va répondre aux normes de la Cedeao. “On a une chaussée de 7 mètres de 2 voies avec un accotement de 1m 50 et les accessoires. La couche de chaussée est composée d’une couche de litostabilisation c’est à dire on mettra 70% de la latérite crue et 30% de grave concasseuse 031,5. C’est ce qui va constituer la couche de fondation au-dessus de laquelle nous allons mettre une couche de grave bitume 0,020. Au dessus , on mettra une couche de 10 cm d’épaisseur. Au dessus de la couche de grave bitume, on va mettre la couche de roulement qui est un enrobé semi-graini avec un épaisseur de 5cm. La garantie de la route est 20 ans », a assuré M. Bah.

J’avoue que jai été vraiment impressionné par la qualité du travail et aussi par l’avancée des travaux. Notre souhait ce que le travail ne s’arrête plus et qu’on puisse aller à l’essentiel”, a souhaité le préfet de Mandiana, Mohamed Lamine Doumbouya.

La population de Mandiana est en train d’observer elle-même parce qu’elle pratique cette route. C’est la fin des manifestations. Vous avez vu cette année, la population avait gardé le calme, il n’y a pas eu des manifestations. Sinon, entre Kodiaran et Mandiana, la route n’était pas bonne. Mais, la population, consciente que l’État était là et les travaux sont en train d’être faits, a vraiment gardé la patience”, a indiqué le préfet.

Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Publicité

GUINEE360 TV

Publicité

Copyright © 2014-2019 GUINEE360.
Made with ❤️ in 🇬🇳 by FXBNO.