Connect with us

Monde

Violences électorales: L’ONU condamne l’usage excessif de la force

Publié

Le

Violences électorales L'ONU condamne l'usage excessif de la force

Après les violences enregistrés le jour du scrutin et jours suivants, le Représentant spécial du Secrétaire général et Chef du Bureau de l’ONU pour l’Afrique de l’Ouest et le Sahel a condamné dans un communiqué les violences et l’usage excessif de la force.

« Je condamne avec la plus grande fermeté tous les actes de violence, l’usage excessif de la force qui ont provoqué des pertes de vie humaines et de nombreux blessés, ainsi que les violences à connotation inter-communautaire qui se sont déroulés dans la région de Nzérékoré » a déclaré le Représentant spécial Mohamed Ibn Chambas qui dit suivre avec une grande préoccupation le développement de la situation en Guinée.

Pour les Nations Unies, le moment devrait être privilegié pour faire une union sacrée contre le COVID-19, « dans un moment inédit où le monde entier se mobilise pour protéger des vies humaines contre la pandémie du COVID-19, les autorités guinéennes et tous les acteurs nationaux ont la responsabilité politique, morale et éthique de s’unir pour protéger les citoyens de la pandémie et de la violence » mentionne le communiqué.

Les Nations Unies sont prêtes à soutenir les efforts des guinéens pour un dialogue constructif, garant d’une solution pacifique à la crise.

 

Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Publicité

GUINEE360 TV

Comments Box SVG iconsUsed for the like, share, comment, and reaction icons
Lecture du Saint  Coran à la Maison Blanche. Dans une séance de prière conjointe entre chrétiens et musulmans aujourd'hui, pour  implorer Dieu pour qu'Il  sauve l'Amérique du virus Corona
Le confinement fait du bien aux femmes mariées qui ne voyaient presque pas leurs maris. Hummmm !!!! Regardez ça et respectez les consignes sanitaires.
Un message fort d'Elhadj Alpha Blondy
Comment se protéger du COVID-19 
#COVID19
Alpha Condé déclare l'État d'urgence sanitaire en Guinée. Mosquées et églises sont fermées.
Sidya Touré, tout comme ses collègues du FNDC, exige une commission d'enquête internationale sur les exactions en Guinée sous l'ère Alpha Condé.
Publicité

Copyright © 2014-2019 GUINEE360.
Made with ❤️ in 🇬🇳 by FXBNO.