Connect with us

News

Trois militaires guinéens tués au Sud-Ouest de Bamako

Publié

Le

Trois militaires guinéens du contingent déployé au Nord Mali ont été tués dans la nuit du vendredi 22 février 2019 au sud est de Bamako suite à un braquage qui a mal tourné.

Dans son communiqué publié ce samedi 23 fevrier, le ministère de la Défense a indiqué que le groupe de militaires permissionnaires du contingent guineen déployé à Kidal au sein de la MINUSMA qui rentraient au pays ont ete attaqués par des hommes armés dans la localité de Siby située à 44 au Sud-Ouest de Bamako.

L’adjudant-chef Ismaël Bangoura, le sergent-chef Michel Théa et le sergent-chef Yves Haba ont perdu la vie dans l’attaque. « Le ministère de la Défense nationale condamne fermement cette attaque et réaffirme son engagement aux côtés des forces des Nations-unies, dans le cadre de la lutte contre le terrorisme et l’extrémisme violent et pour un retour à la paix définitive au Nord-Mali », a souligné le ministre Mohamed Diané.

« Trois d’entre eux ont été tués et un autre blessé. Un civil, qui conduisait le véhicule, a également été blessé”, selon la Minusma, se disant « choquée par le lâche assassinat de ses Casques bleus« .

Le contingent militaire guinéen au Nord Mali compte quelque 900 militaires, sur plus de 15.000 personnels en uniforme de la Mission de l’ONU au Mali (Minusma).

Publicité
1 Commentaire

1 Commentaire

  1. KEITA Alpha

    02/25/2019 at 11:32

    Que l’ame des disparus reposent en paix

Laisser un commentaire

Publicité
Publicité

Copyright © 2014-2019 GUINEE360.
Made with ❤️ in 🇬🇳 by FXBNO.