Connect with us

News

Respect du Code de la route: Le parti NGC lance une série de formations gratuites dans les 5 communes de Conakry

Publié

Le

Cet atelier de formation a regroupé plusieurs jeunes conducteurs de Taxi et moto-taxi à la maison des jeunes de Ratoma ce samedi 18 mai. Organisé et financé par le Nouvelle Génération pour le Changement (NGC), cet atelier de formation s’est tenu sous le thème “sensibilisation sur la sécurite routière”, et animé par l’entreprise Auto-école Sûr.

Le parti de l’ancien journaliste, Elhadj Thierno Mamadou Bah se donne pour mission “la formation, l’éducation et la sensibilisation”,selon les responsables du parti. C’est en cela qu’il a initié cette série de formation avec pour public cible: les conducteurs de Taxu et de moto-taxi dans les cinq communes de la capitale guinéenne.

Lors de cette première étape dans la commune de Ratoma, certaines thématiques ont été abordées. Entre autres : la signalisation routière, les accidents, les infractions, ainsi que les sanctions qui s’en suivent.

Cet acte est une manière de faire la politique, rassure Dr Mohamed Oumar Fofana, secrétaire national chargé de la santé et de l’hygiène, également président de la commission pour la formation collective sur le code de la route du parti NGC.

«Nous avons opté pour servir et de faire la politique autrement. Nous, nous avons dit qu’il est mieux d’aller à la base, faire la formation, parce qu’on dit souvent que la jeunesse est l’avenir du pays, mais on ne fait rien pour cette jeunesse», martèle ce responsable du bureau politique du parti.

«Nous oeuvrons pour promouvoir la jeunesse. Mettre ces jeunes sur le droit chemin, et de l’offrir une formation. Ce qui peut leur permettre de se sauver, et sauver le pays. C’est ce qui fait la différence entre la NGC et les autres partis politiques», soutient-il.

Néanmoins, cette formation contribuera à limiter les accidents de la route en Guinée, évoque le formateur. «Le mieux serait de penser à former les gens, afin de réduire considérablement ce fléau, a démontré Ousmane Sylla, formateur et directeur chargé des questions externes et internes au sein de l’entreprise Auto école “Sûr”.

«Je suis convaincu qu’à l’issue de cette formation, ils (conducteurs) tenteront aussi de sensibiliser leurs proches et amis en vue de les faire comprendre que l’engin tue à petit feu, la route n’est pas à prendre, mais à partager...», espère le formateur.

Alphadjo Diallo, conducteur de moto-taxi a participé à cet atelier. En plus de restituer à ses amis motocyclistes ce qu’il a appris au sortir de cette formation, il promet de changer d’attitude dorénavant lors de ses conduites.

«Je croyais qu’être ici était une perte du temps mais c’est quelque chose qui est très important pour moi et pour les autres aussi. J’ai eu beaucoup d’idées sur le code de la route. Avant je ne mettais pas de casque, mais dès maintenant, avant de sortir ici, je mettrais mon casque», promet-il en terminant par remercier le parti NGC.

Le directeur communal de la jeunesse de Ratoma, Souleymane Soumah, a lancé l’appel aux autres partis politiques, de prendre l’exemple sur la NGC et s’investir dans la formation des jeunes.

La parti de l’ancien journaliste promet de faire autres grandes surprises pour les jeunes Guinéens après ces séances de formation.

Mais pour l’heure, les responsables de la formation politique se réservent de dévoiler la nature des futurs projets en faveur de cette jeunesse jusqu’au moment opportun. En attendant, les universités seront les prochaines cibles pour cette série de formation.

Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Copyright © 2014-2019 GUINEE360.
Made with ❤️ in 🇬🇳 by FXBNO.