Connect with us

GouvGN

Conakry: Comment lutter contre les occupations anarchiques des emprises de la capitale ?

Publié

Le

Ce jeudi 16 mai 2019, le contrôleur général et porte-parole de la police a animé un point de presse au sein du département de la Sécurité et de la Protection Civile. Mamadou CAMARA a déploré l’occupation anarchique des emprises de la route. Toutes choses qui entrainent les accidents de la route.

Sur la voie publique, on y trouve des gargotes des fortunes par-ci, des étalagistes par-là et plus loin des parcs automobiles ou des garages mécaniques. Voilà l’image que présentent les voiries publiques de la capitale guinéenne. Ce qui n’est pas sans conséquences sur la fluidité de la circulation et la sécurité de des usagers. Visiblement, toutes les opérations de déguerpissements entreprises par les autorités se sont soldées par un constat d’échec.

Le ministère de la sécurité tire la sonnette d’alarme et prévient les occupants illégaux.

Mamadou CAMARA promet «C’est avec amertume que le Ministre de la Sécurité et de la Protection civile à travers la Direction Générale de la police Nationale a constaté avec amertume l’occupation anarchique des routes principales, secondaires et tertiaires tant à Kaloum que dans les autres communes de la capitale».

A cela s’ajoute «l’incivisme de certains usagers qui nonobstant les sacrifices des uns et des autres pour le maintien de l’ordre dans la circulation se rendent délibérément coupable de la circulation en sens inverse, circulation en sens interdit et circulation en double et triple fils» Déplore-t-il

L’occupation anarchique des artères de la capitale refait surface. Le phénomène préoccupe les autorités du ministère de la sécurité et de la protection civile. Pour minimiser le danger dans ce mois de ramadan, les instructions sont données aux commissariats spéciaux et centraux pour libérer les voies publiques.

Des mesures qui mettront les usagers à l’abri des accidents mortels et des bouchons interminables. Mamadou CAMARA revient sur l’épineuse question des embouteillages avec véhémence l’irresponsabilité et le manque de synergie entre les acteurs concernés

«Ces occupants illégaux provoquent d’énormes embouteillages entrainant les accidents de la route et les bouchons interminables, la problématique de la circulation routière est un phénomène transversal et qui implique assez d’acteurs. Notamment le transport, les travaux publics, l’habitat et nous du ministère de la sécurité».

Le contrôleur général Mamadou CAMARA, porte-parole du département dénonce l’incivisme des usagers de la route et l’indélicatesse de certains agents qui selon le porte-parole du ministère de la sécurité ne respectent pas le code de la route. Il promet tout de même de sévir et de lutter sans relâche contre l’envahissement des emprises afin de rendre la circulation fluide et assurer la sécurité des populations.

Tout au long des emprises publiques, on y trouve des véhicules vétustes, des gros porteurs et autres engins qui obstruent la fluidité de la circulation. Par ailleurs, le département sollicite l’implication de tous les acteurs impliqués dans la circulation routière.

Mounir Dogomet BARRY

Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Publicité

GUINEE360 TV

Publicité

Copyright © 2014-2019 GUINEE360.
Made with ❤️ in 🇬🇳 by FXBNO.