Connect with us

News

Ministère de l’environnement: le syndicat rencontre les cadres du département

Publié

Le

Le Bureau syndical du ministère de l’environnement a tenu une assemblée générale dans l’enceinte de la brigade de gendarmerie nationale près du ministère de l’environnement ce mercredi 13 février. Il s’est agit d’une rencontre de prise de contact avec les travailleurs du département afin de trouver solutions aux difficultés de ces cadres.

À l’instar de certains ministères en Guinée, les cadres du ministère de l’environnement, des eaux et forêt sont aussi confrontés à d’énormes difficultés liées aux problèmes de moyens de déplacement, de formation et manques notoires d’équipement dans les bureaux.

Au cours de cette assemblée qui a regroupé plusieurs cadres du département et des représentants des différentes communes, le bureau syndical a répertorié les cris de coeur de ces travailleurs.

D’abord, après avoir expliqué l’importance de la mise en place de ce bureau pour les travailleurs du ministère, les membres ont écouté les fonctionnaires. Ceux-ci ont évoqué les conditions “anormales” dans lesquelles ils travaillent.

«Le département fait un effort pour les travailleurs, tout ce que nous lui demandons, il fait son mieux...», reconnait le secrétaire général du syndicat des travailleurs du ministère de l’environnement, des eaux et forêts.

Mais, l’autre côté qui sent mauvais, c’est que le ministère serait dans l’incapacité ou dans le refus de prendre certaines choses en charge, à en croire certains participants. Pour l’amener à le faire, il y aura des «plaidoyers auprès du département. Parce que, partout où les gens se rencontrent, c’est des problèmes. Mais ces difficultés évoquées seront remontées au département pour apporter des solutions».

Plusieurs revendications ont été soulevées par les cadres du ministère de l’environnement lors de cette assemblée. Notamment les formations pour renforcer leurs capacités, et surtout leur facilité le déplacement “circuler dans un bus du département sans payer, compte tenu de leur maigre salaire”.

Ces cadres veulent travailler aussi dans les salles bien équipées. Par endroits, un fonctionnaire a révélé qu’il travaille dans un bureau du département à Kaloum, composé de 70 fonctionnaires, pour 4 chaises, pas d’ordinateur et autres équipements nécessaires manquent également.

Le bureau syndical dit avoir pris note et promet de passer l’information au ministre en charge du département, à travers les plaidoiries.

Cette assemblée a été appréciée par les participants qui comptent accompagnés leur bureau. Lamine Kamano, inspecteur des services financiers, comptable au ministère de l’environnement, porte confiance à cette équipe qui parlerait désormais à son nom.

«Nous comptons les aider à aller de l’avant dans le sens que nous voulons qu’ils(responsables du ministères,ndlr), nous aident à améliorer nos conditions de travaille», s’engage-t-il.

 

Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Publicité
Publicité

Copyright © 2014-2019 GUINEE360.
Made with ❤️ in 🇬🇳 by FXBNO.