Connect with us

Chérif Abdallah: « Si on ne nous protège pas, tous les marchés seront fermés pendant longtemps »

Publié

Le

Vingt-quatre heures après l’annonce de la mort de l’opérateur économique El hadj Doura, le président du Groupe organisé des hommes d’affaire (GOHA) vient hausser le ton face à l’insécurité dont sont victimes les opérateurs économiques. C’était lors d’une conférence ce jeudi 10 mai, à la Maison de la presse de Guinée à Coléah.

 

 

Selon Chérif Abdallah, si rien n’est fait pour garantir leur sécurité, les commerces risquent de fermer pendant un bon bout de temps. « On nous fait disparaître, on nous assassine, que ce soit dans nos bureaux, nos maisons, nos voitures. Nous ne sommes pas rassurés. Mais on va où ? Si on ne nous protège pas, nous allons faire en sorte que tous les marchés soient fermés pendant longtemps« , a déclaré le président du GOHA , en réponse à l’assassinat des deux opérateurs économiques, victimes de kidnaping et aux incendies survenus au niveau de certains marchés.

« Tous les opérateurs économiques sont inquiets par rapport à cette situation. Cette fois-ci on va se concerter avec l’ensemble des opérateurs économiques, surtout les sages! Toute décision qui va sortir de là, soyez sûrs et certains que cette décision sera appliquée à la lettre. Parce que nous ne voulons pas tergiverser avec notre sécurité. Je demande à tous les opérateurs économiques du pays d’être en alerte au plus grand maximum et de façon permanente. Si un est touché n’importe où dans le pays, tous les commerçants se lèveront pour l’aider« , a-t-il alerté.

Il interpelle les autorités à faire preuve de vigilance face à leur sécurité, sinon « on va agir« .  « C’est nous qui payons les taxes. Toutes les forces de défense et de sécurité sont payées à partir de notre propre sueur. Il faut que ça cesse. Nous avons perdu le deuxième opérateur économique El hadj Abdrahmane Diallo, membre du conseil des sages et de réconciliation du GOH, après feu Badara Diaby, vice-président de la section GOHA de Matoto, ainsi que l’incendie des marchés. Aucun opérateur économique n’est rassuré. On ne peut pas accepter que ça continue comme ça« , a-t-il conclu.

Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Publicité
Publicité

Copyright © 2014-2019 GUINEE360.
Made with ❤️ in 🇬🇳 by FXBNO.