Connect with us

News

Dr Faya MILLIMOUNO : ‘’ Nous demandons à la communauté internationale l’envoi d’une force d’interposition’’

Publié

Le

Invité le mercredi 6 novembre 2019 à la radio Sabari Fm, dans l’émission « Comprendre l’actualité », Dr Faya Lansana MILLIMOUNO a réitéré l’engagement des acteurs politiques et ceux de la société civile à défendre la constitution de 2010. Selon le président du Bloc Libéral, le FNDC, c’est la Guinée entière et qui constitue un bouclier pour protéger les principes sacro-saints de la Constitution.

A l’entame de cette émission, le leader du BL a fustigé la ‘’ barbarie’’ des forces de défense et de sécurité qui « violent, volent, insultent, tuent et profanent » même les lieux de cultes et les cadavres. C’est pourquoi l’homme politique suggère l’implication de la communauté internationale: « Nous demandons l’envoi en Guinée d’une force d’interposition. La barbarie qui se passe dans ce pays n’épargne même pas les lieux de culte, les cadavres, les cimetières.»

Se prononçant sur le bilan macabre faisant plus de 100 morts depuis 2010 à nos jours, Faya MILLIMOUNO accuse les autorités et indique l’origine des crimes : « Chaque fois que les forces de l’ordre reçoivent des ordres de tuer, elles tuent, violent, volent et insultent nos compatriotes qui exercent des droits constitutionnels.»

Poursuivant, le leader politique rassure que le combat démocratique doit continuer jusqu’au bout: « On n’acceptera plus une présidence à vie et le tripatouillage de la constitution. Le Front national pour la Défense de la Constitution s’est constitué en bouclier pour défendre la constitution.»

Récemment, à l’occasion des sorties médiatiques, des ministres de l’Assainissement de l’Hydraulique et celui de la jeunesse ont tenu des propos qualifiant la constitution de 2010 de « chiffon » et l’autre dit connaitre des manifestants qui détiendraient des armes. Sur la question, Faya Lansana MILLIMOUNO interpelle le procureur de la République. Pour lui, Papa Koly KOUROUMA et Mouctar DIALLO doivent répondre devant l’histoire.

En guise de conclusion, Faya MILLIMOUNO invite le Chef de l’Etat de renoncer à son projet de changement constitutionnel et de sortir par la grande porte.

Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Publicité

GUINEE360 TV

Publicité

Copyright © 2014-2019 GUINEE360.
Made with ❤️ in 🇬🇳 by FXBNO.