Connect with us

ÉDUCATION

Humanitaire: une association littéraire fait des dons de livres au centre d’orphelinat de Dabompa

Publié

Le

Humanitaire une association littéraire fait des dons de livres au centre d'orphelinat de Dabompa

“Un livre, un espoir”, c’est cette association qui a collecté des livres pour procéder au don dans le centre de l’orphelinat “La Maison du Bonheur Hakuna Matata de Dabompa”, ce dimanche 7 avril.

C’est un centre qui regorge 59 orphelins. Même s’il n’est pas en manque en ce qui concerne la documentation, néanmoins l’association littéraire créé par une jeune écrivaine a apporté son aide aussi. Elle est d’ailleurs à sa première activité de ce genre.

L’association a ainsi ciblé les orphelinats dans un premier temps pour venir en aide aux  orphelins, une façon de partager un bon moment avec eux.

«Nous avons remarqué que c’est des enfants qui ont été généralement pris dans la rue, qui sont en situation très difficile, des enfants qui ne sont pas parfois allés à l’école. Donc raison pour laquelle nous avons ciblé l’orphelinat pour venir faire l’activité et voir quel est le niveau exact des enfants», exprime Mariame Diaka Diallo, écrivaine et présidente de l’association “Un livre, un espoir”.

L’association a mené quelques activités avec ces enfants pendant des heures dans ce centre. Entre autres : le coloriage pour les petits enfants, la lecture collective pour tous les enfants, une autre séance de lecture individuelle et enfin, le partage de nourriture avec eux. Selon la présidente, ces exercices permettront de corriger les tares de ceux qui sont confrontés aux difficultés de lecture, et tout cela va dans le sens de la promotion de la lecture en Guinée.

«Nous remarquons aujourd’hui que le niveau du guinéen ne fait que s’affaiblir, une baisse totale du niveau, que ça soit de l’expression orale comme écrite», ajoute Mariame Diaka Diallo.

Cette association littéraire s’attend à ce que ces enfants aient le goût de la lecture, souligne la chargée de communication. «Ce sont des enfants qui ont besoin d’être soutenus et aidés parce qu’ils n’ont pas choisi de perdre leurs parents», reconnait Mariama Diallo.

En terme de don du livre, c’est l’association “Un livre, un espoir” qui est la première à se livrer à un acte humanitaire pareil dans ce centre, témoigne Laurence, fondatrice du centre. Elle s’est réjouie de ce geste et interpelle les autres ONG à faire le même geste car cela rentre dans la construction des enfants.

La structure promet de ne pas se limiter à ce don à l’endroit des enfants seulement. «Même les vieux ont du mal à ouvrir un livre et à le lire ou du moins à se concentrer sur la lecture. Aujourd’hui notre but principal est de donner le goût de la lecture aux enfants et à toute personne qui désire vraiment à améliorer son niveau de compréhension de la culture», explique Mariame Diaka Diallo.

Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Publicité
Publicité

Copyright © 2014-2019 GUINEE360.
Made with ❤️ in 🇬🇳 by FXBNO.