Connect with us

Economie

Procès Paul Moussa Diawara : son avocat parle d’une poursuite pour des mobiles politiques

Publié

Le

Procès Paul Moussa Diawara son avocat parle d'une poursuite pour des mobiles politiques

L’ancien directeur général de l’Office guinéen de Publicité (OGP) et son comptable étaient à la barre ce lundi 04 mars au TPI de Kaloum pour des réquisitions et plaidoiries.

Les avocats de la partie civile ont montré que les accusés ne disposent ou n’ont montré aucune pièce justificative.

C’est au tour de Me Salifou Beavogui, avocat de la défense, de rétorquer et soutenir mordicus que son client a été poursuivi pour des mobiles purement politiques.

Il a cependant demandé au juge Ibrahim Kabele Bangoura de renvoyer aux fins de non poursuite et la relaxe pure et simple pour des délits non constitués.

De l’autre côté, le procureur Ousmane Sankhon affirme à son tour que Paul Moussa Diawara et Inza Bayo, ont transformé l’office guinéen de publicité, en une entreprise familiale et en faisant des recrutements “fantaisistes”.

Pour lui, les prévenus devraient écoper de cinq (5) ans d’emprisonnement conformément aux articles 764 et 770 du code pénal. Le procureur ajoute aussi que le tribunal fasse la saisine de leurs biens. Sans se prononcer, le juge a décidé de renvoyer l’affaire au 1er avril pour le délibéré.

Paul Moussa Diawara et son comptable Inza Bayo sont poursuivis pour détournement de deniers publics et complicité par le ministère public. Il doivent à l’État guinéen, quarante-deux milliards cent quinze millions sept cent soixante mille vingt francs guinéens (42 115 760 020 Gnf ).

Le juge est sollicité de les retenir dans les liens de la culpabilité et tranche en les condamnant au paiement de (10 528 940 005 Gnf), au titre des dommages et intérêts, selon le ministère public.

Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Publicité
Publicité

Copyright © 2014-2019 GUINEE360.
Made with ❤️ in 🇬🇳 by FXBNO.