Connect with us

Coupe du Monde : John Obi Mikel a vécu un événement épouvantable avant le match contre l’Argentine

Publié

Le

John Obi Mikel a révélé, lundi sur KweséESPN, avoir vécu un événement épouvantable avant le match décisif entre l’Argentine et le Nigeria (2-1). Le père de la star a, en effet, été enlevé alors qu’il se rendait à des obsèques la veille de ce troisième rendez-vous des Super Eagles. L’ancien de Chelsea a préféré ne pas en parler.

 

 

«Je ne savais pas quoi faire mais je ne pouvais pas laisser tomber 180 millions de Nigérians. J’ai été obligé de cacher ça et de représenter mon pays. Je ne voulais pas que ça pose problème au groupe, au coach car c’était un match si important pour tout le monde», a-t-il expliqué.

Les kidnappeurs lui avaient demandé de ne rien dévoiler sous peine de «tuer son père». C’est dans ces conditions apocalyptiques que Obi Mikel a mené ses partenaires face à Messi and co. Son paternel a finalement été sauvé, lundi, après des échanges intenses de tirs entre la police et les ravisseurs qui demandaient une rançon de 10 millions de Nairas (environ 24.000 euros). Les moyens déployés pour sa libération ont contraint les bandits à fuir et à laisser le papa de Obi Mikel, qui a été torturé, dans la forêt…

C’est la deuxième fois (en 2011) que le père subit un enlèvement. On peut imaginer dans quel état psychologique se trouvait le capitaine du Nigeria devant l’Argentine. Cela a assurément influé sur son rendement et peut-être au final sur l’adversaire des Bleus en huitième de finale de cette Coupe du monde…

Hervé Penot

Continuer à lire
Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Publicité
Publicité

Copyright © 2014-2019 GUINEE360.
Made with ❤️ in 🇬🇳 by FXBNO.