Connect with us

Négociations avec le gouvernement: Le syndicat pose un préalable

Publié

Le

La plus grande inter-centrale syndicale guinéenne, CNTG-USTG, vient de rejeter la main tendue du gouvernement pour l’entame des négociations sur le prix du carburant.

 

 

Le secrétaire général de l’USTG, Louis Bemba Soumah, joint au téléphone, a indiqué que l’inter-centrale, après une réunion, a répondu par courrier ce mercredi 4 juillet à une invitation du gouvernement à des négociations. Le document a été remis au ministre du Travail ce matin.

Les syndicalistes exigent que le gouvernement ramène le prix à 8000 GNF au lieu de 10 000 GNF. «Nous avons dit que tant que le prix ne revient pas à 8000 Gnf nous n’entamons des négociations avec l’Etat», nous a déclarés Louis Bemba Soumah.

A partir de ce mercredi 4 juillet, les deux plus importantes centrales syndicales, CNTG-USTG, ont lancé une grève test jusqu’à vendredi 6 juillet.

A l’expiration du délai, prévient le syndicat, si le gouvernement ne ramene pas le prix à 8000 Gnf, il entrera dans une grève générale illimitée jusqu’à la satisfaction totale des revendications.

Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Copyright © 2014-2019 GUINEE360.
Made with ❤️ in 🇬🇳 by FXBNO.