PolitiqueNégociations avec le gouvernement: Le syndicat pose un préalable

La plus grande inter-centrale syndicale guinéenne, CNTG-USTG, vient de rejeter la main tendue du gouvernement pour l’entame des négociations sur le prix du carburant.

Le secrétaire général de l’USTG, Louis Bemba Soumah, joint au téléphone, a indiqué que l’inter-centrale, après une réunion, a répondu par courrier ce mercredi 4 juillet à une invitation du gouvernement à des négociations. Le document a été remis au ministre du Travail ce matin.

Les syndicalistes exigent que le gouvernement ramène le prix à 8000 GNF au lieu de 10 000 GNF. «Nous avons dit que tant que le prix ne revient pas à 8000 Gnf nous n’entamons des négociations avec l’Etat», nous a déclarés Louis Bemba Soumah.

A partir de ce mercredi 4 juillet, les deux plus importantes centrales syndicales, CNTG-USTG, ont lancé une grève test jusqu’à vendredi 6 juillet.

A l’expiration du délai, prévient le syndicat, si le gouvernement ne ramene pas le prix à 8000 Gnf, il entrera dans une grève générale illimitée jusqu’à la satisfaction totale des revendications.

Toutes les vidéos (émissions, séries TV, reportages, actualités, ...) de Guinee360.com sur http://guinee60.com.

Toutes les infos 100% People, Buzz et insolites sur http://guinee360.com.Guinee360 est aussi N°1 de l\'actualité sur mobile en Guinée.

SeneNews est en téléchargement gratuit sur Apple Store, sur Window Store et sur Google Play. L’accessibilité, c’est le pouvoir d’avoir l’information qui vous intéresse sur votre mobile smartphone et tablette. Ainsi, notre site Guinee360 s’adapte désormais à tous les formats d’écran, de l’ordinateur de bureau au téléphone mobile, à condition d’accéder à Internet en Guinée et partout dans le Monde.

Mis en ligne par 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Connectez-vous pour réagir à cet article
Connexion avec Guinee360.com