Connect with us

News

Procès Mme Boiro: le tribunal rend la décision finale, les accusés dans une nouvelle bataille judiciaire

Publié

Le

Le tribunal de première instance de Dixinn vient de rendre la décision, dans le procès contre les présumés assassins de l’ex Directrice Nationale du trésor public, Mme Aissatou Boiro. Au nombre neuf présents à la barre ce lundi 04 février 2019, seul le Colonel Amadou Bangoura a bénéficié d’un acquittement.

Le président du tribunal, Diakité a ainsi annoncé l’extinction de l’action publique à l’égard du Colonel Amadou Bangoura ancien commandant de la Brigade d’intervention de Dubreka. Le tribunal l’a donc renvoyé des fins de la poursuite pour complicité d’association de malfaiteurs et vol à main armée, non établis à son encontre et a ordonné son acquittement.

Le présumé cerveau de l’assassinat, Mohamed Cissé alias  » Junior », quant à lui se voit condamné à la réclusion criminelle à perpétuité avec une période de sûreté de 30 ans, pour des faits de recel de véhicules issus de vol à main armée, commis avec violence ayant entraîné la mort de feu Paul Temple. Deux autres prévenus en cavale dont Maiga et Sansy écopent de la même sentence.

Parmi les 19 accusés dans ce procès, seulement quatre (4) prévenus ont été reconnus coupables d’assassinat. Mohamed Sankhon, Elhadj Oumar Barry, Djibril Diallo alias  » Foula boy » et Thierno Boucher ont donc été condamnés chacun à la réclusion criminelle à perpétuité avec une période de sûreté de 30ans, ainsi qu’au payement d’un franc symbolique.

Ils ont été reconnus coupables d’association de malfaiteurs, détention illégale d’armes de guerre, munitions, vol à main armée, consommation de chanvre indien, coups et blessures volontaire, tentative d’assassinat de Mme Paul né Margarette visera Right, d’assassinat de madame Aissatou Boiro et M. Paul Temple Col.

D’autres accusés dont: Oumar Lamarana Diallo, Ibrahima Sory BAH, Elhadj Ousmane Baldé, Okolo Omo Zapa, Alpha Keita, Mohamed Bangoura, Alpha Keita, Thierno Moussa et Doss ont été aussi reconnus coupables d’association de malfaiteurs de détention illégale d’arme de guerre et de vol à main armée, et condamnés à 20 ans de prison. Elhadj Ibrahima Sow et Fodé Mamoudou Touré quant à eux écopent une peine de 10 ans de prison.

Assassinée le 09 novembre 2012, à kipé centre-émetteur (commune de Ratoma), alors qu’elle revenait du boulot, Dame feu Aissatou Boiro enquêtait sur des dossiers de corruption au sein de l’administration guinéenne.

Après près de 2 ans de procès, la justice s’est enfin prononcée sur ce dossier. La famille de la défunte elle, s’est réjouie de la décision sous des larmes de joie mêlée de tristesse.

La Défense non satisfaite de jugement a annoncé qu’elle va interjeter appel auprès de la Cour d’appel de Conakry.

Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Publicité
Publicité

Copyright © 2014-2019 GUINEE360.
Made with ❤️ in 🇬🇳 by FXBNO.