Connect with us

Economie

Visite du président indien en Guinée: Une ligne de crédit de 170 millions USD ouverte pour Conakry

Publié

Le

A la suite de la visite du président de l’Inde en Guinée, Ram Nath Kovind le 1er août, plusieurs accords ont été signés entre les deux pays, notamment l’ouverture d’une ligne de crédit à hauteur de 170 millions de dollars américains dans le secteur de l’eau.

L’arrivée de Ram Nath à Conakry a été vraiment fructueuse pour la Guinée, selon Mamadi Touré, ministre guinéen des Affaires étrangères qui affirme le président Alpha Condé et son homologue ont passé en revue les relations des deux pays. « Cette visite a été mise à profit par les deux présidents pour passer en revue les relations traditionnelles qui ont existé entre l’Inde et la Guinée. Ils ont passé aussi en revue les domaines dans lesquels nous coopérons déjà. La visite a été très fructueuse. Un certain nombre d’accords et mémorandums ont été signés. Il y a eu le mémorandum sur la coopération dans le domaine des énergies renouvelables, de la télémédecine et de la médecine traditionnelle. Le président indien a annoncé une deuxième ligne de crédit de 170 millions de dollars pour l’approvisionnement en eau le grand Conakry», a-t-il expliqué dans des propos relayés par Guinéenews.

Le ministre des Affaires étrangères annonce également des accords dans la construction des hôpitaux et ont parlé de plusieurs autres domaines : « Ils (les deux chefs d’Etat, ndlr) ont accepté le financement de deux nouveaux hôpitaux régionaux en Guinée. Je rappelle qu’il y a déjà le projet de deux hôpitaux régionaux qui sont en cours. Ce qui fait maintenant quatre hôpitaux régionaux. Le président Alpha Condé a profité de cette visite pour donner sa vision du développement de la Guinée et comment l’Inde peut intervenir dans la mise en œuvre de cette vision. Ils ont parlé de l’agriculture, la transformation sur place des mines, des ressources minières pour créer des emplois surtout pour les jeunes. Ils ont parlé de la construction des infrastructures d’habitation sociales. Ils ont parlé de la coopération dans le domaine du terrorisme. »

La Guinée devra à son tour soutenir l’Inde au conseil de sécurité des Nations unies. « Les questions diplomatiques et politiques ont été aussi débattues par les deux chefs de l’Etat. L’Inde a obtenu le soutien de la Guinée pour sa candidature comme membre non permanent au conseil de sécurité pour la période 2021-2022 », a souligné Mamadi Touré, avant d’annoncer la volonté du président Alpha Condé de voir s’ouvrir en Guinée l’ambassade de l’Inde : « Le président Alpha Condé a invité le secteur privé indien à s’investir en Guinée et le secteur privé guinéen aura l’opportunité d’engager avec eux. L’ouverture d’une ambassade de l’Inde en Guinée a été aussi discutée sous la demande du président Alpha Condé. Une demande que le président Indien a acceptée ».

Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Publicité

GUINEE360 TV

Publicité

Copyright © 2014-2019 GUINEE360.
Made with ❤️ in 🇬🇳 by FXBNO.