Connect with us

Madina: des femmes manifestent contre la construction d’immeubles dans le marché

Publié

Le

Des femmes du marché Madina ( Bateauba et friperie) ont manifesté, ce mardi 29 mai, devant le gouvernorat de la ville de Conakry, pour protester contre la construction d’immeubles sur leur lieu de négoce.

Venues nombreuses chez le gouverneur, ces étalagistes et vendeuses de friperies ont réclamé la construction de hangars et des tables à ciments, qui sont appropriés à leurs marchandises, comme l’avait promis le président de la République, lors de sa dernière visite dans lesdits marchés.

Le président de la jeunesse du marché Friperie, Idrissa Sylla,  fustige la présence d’immeubles dans le marché. « Il faut que la friperie se revende avec son modèle, c’est-à-dire les hangars et les tables à ciment. Actuellement il n’y a que les hangars que nous avons construits nous-mêmes ici », a-t-il expliqué à la sortie de l’entretien avec le gouverneur.

Il dénonce aussi la présence « d’hommes d’affaires qui, pour leur propre intérêt, veulent récupérer notre marché afin de construire des étages à leurs comptes, et après eux ça sera leurs fils et petits-fils qui vont en bénéficier à leur tour. Le président peut décider, il a la bonne fois, mais les intermédiaires transforment ça à leur gré et c’est ce que nous ne voulons pas« .

Surpris par cette présence massive de manifestants, le gouverneur Général Mathurin Bangoura quant à lui a rassuré ces femmes sur  » les instructions et engagements que le chef de l’État avait faits, quand il est allé au marché « AVARIA » pour la reconstruction dudit marché. L’ingénieur qui s’occupe du marché a été désigné par la SONAPI, le chef de l’État avait donné des instructions à cette société pour que très rapidement les travaux puissent être exécutés avant les grandes pluies « .

Les travaux sont bloqués à cause d’une divergence avec les occupantes du marché AVARIA, qui préfèrent les immeubles à la place des hangars. Et le général Mathurin Bangoura les a rassurées de l’organisation d’une rencontre avec le Premier ministre pour lui rendre compte de ce qui se passe avec les représentants des trois différents marchés. « Je les ai également rassurés que le chef de l’État prône la paix et il veut rendre les conditions de travail meilleures pour ces femmes. Mais si les deux marchés disent qu’en construisant des étages ça ne leur sera pas profitable, je leur ai dit de retourner et continuer à vendre, et à Bateauba et à Friperie « , a expliqué Mathurin.

À la fin de l’entretien, les manifestants ont demandé la signature des engagements pris par le général Mathurin Bangoura, par un greffier de la justice.

Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Publicité
Publicité

Copyright © 2014-2019 GUINEE360.
Made with ❤️ in 🇬🇳 by FXBNO.