Connect with us

GouvGN

Entrepreneuriat: à Siguiri, les femmes veuves créent une association à intérêt public.

Publié

Le

Association “Faso Sania” qui signifie littéralement rendre propre mon pays en maninkakan, à été mis en place par une centaine de femmes veuves, sous l’initiative de la dame Sire Magassouba présidente fondatrice de ladite association.

Devenue l’espoir de la population de Siguiri pour leurs courage et détermination dans le souci de rendre la ville propre, à travers des moyens rudimentaires comme les balais.

Votre quotidien guinée360.com est allé à la rencontre de la fondatrice de cette association,Sire Magassouba.

Je suis veuve depuis plusieurs années. Depuis le décès de mon mari, c’est moi qui s’occupe des charges de la famille. J’ai eu l’idée d’initier ce projet, et j’ai commencée à consulter quelques femmes veuves et volontaires. On a commencer par nettoyer les rues de la commune avec nos maigres moyens. Cela fait déjà plus de 8 mois que nous sommes actives mon équipe et moi, nous travaillons nuit et jour sans aucune aide de la part des autorités locales mais aussi du gouvernement Guinéen”.

Poursuivant, dame Magassouba révèle avoir échouée dans ses tentatives d’obtenir un agrément pour sa structure. Néanmoins elle reconnaît le soutien moral et financier de certains opérateurs économiques et membres du gouvernement, notamment Oumar Barou Koulibaly et le ministre des mines, Abdoulaye Magassouba.

J’ai tout fait pour obtenir un agrément mais aussi avoir une aide de la part des autorités communales, mais impossible”. A déclarée la porteuse du projet Fasso Sania.

Billy Nankouman Keita, depuis Siguiri pour guinee360.com

Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Publicité

GUINEE360 TV

Publicité

Copyright © 2014-2019 GUINEE360.
Made with ❤️ in 🇬🇳 by FXBNO.