Connect with us

Deuxième journée de ville morte à Labé : des interpellations et des traces de violences partout

Publié

Le

Après la paralysie qu’a connue la ville de Labé mercredi dans le cadre de la journée ville morte à l’initiative de l’opposition guinéenne, le commerce est aussi resté fermé au grand marché dans la matinée de ce jeudi 25 octobre 2018.

 

 

Suivi des violences dans certains points stratégiques de la ville notamment aux ronds-points Hôpital et Hoggo M’bouro.

Entre 08 heures et 09 heures des commerçants montait le guet devant leurs magasins et boutiques. Les étalagistes recevaient la clientèle. Plusieurs banques et micros finances assuraient le travail. Pareil pour l’administration.

Aux environs de 11 heures des altercations ont été enregistrées entre jeunes érigeant de barricades et forces de l’ordre aux alentours du rond-point Hoggo M’Bouro, où des pneus ont été brulés : ‘’Plusieurs mineurs ont été interpelés’’ soutiennent des témoins.

Sous nos yeux, des jeunes mobilisés autour des leurs barricades retiraient de l’argent aux usagers de la route : « tout motard est contraint de débourser 2000 GNF et 5000 GNF pour les véhicules contre le passage » confie un d’entre eux.

Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Publicité
Publicité

Copyright © 2014-2019 GUINEE360.
Made with ❤️ in 🇬🇳 by FXBNO.