Connect with us

News

Tueries des manifestants: le maire adjoint de Labé “surpris” par la déclaration de kassory Fofana

Publié

Le

Le maire adjoint de la commune urbaine de Labe, Mamadou Aliou Sampiring se dit surpris par la déclaration du premier ministre sur les tueries des manifestants à Conakry.

À Labé où il devait visiter les infrastructures de l’Anafic, Kassory Fofana s’est prononcé sur les victimes des manifestations.

«Les autopsies effectuées sur les premiers onze cadavres dont la mort a ému tous les guinéens indiquent deux choses sérieuses. D’abord, tous les onze cadavres sont morts en dehors du périmètre des manifestations. Ce n’est pas pendant les manifestations. Dix des onze cadavres ont été tués de dos, d’autres ont été tirés à bout portant à moins d’un mètre (…) Ce n’est pas un face-à-face entre les forces de l’ordre et les manifestants», a laissé entendre le Pm au cours d’une rencontre avec la notabilité de Labé.

Le maire adjoint de commune urbaine de Labé se dit surpris d’un tel déni de réalité.

« J’ai été très surpris du discours du premier ministre. Lorsqu’il dit que les victimes sont tirées sur le dos, à un mètre entre celui qui a tiré et celui qui a reçu la balle. Mais comme c’est le Premier ministre qui l’a dit, ça n’engage que lui. Sinon on peut mal comprendre comment cela peut se passer. Moi, j’aurais voulu qu’il attende la fin de l’enquête pour donner un résultat. Aujourd’hui, les gens vivent en direct ce qui se passe. On a vu ce qui s’est passé avec le cortège funèbre à Bambeto de la fois dernière. On a vu que les lieux de culte ne sont pas épargnés”, réagit le maire adjoint.

Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Publicité

GUINEE360 TV

Publicité

Copyright © 2014-2019 GUINEE360.
Made with ❤️ in 🇬🇳 by FXBNO.