Connect with us

News

Vote du 22 mars 2020: le Fndc dénonce des manoeuvres de l’Etat pour censurer internet

Publié

Le

Alors que le double scrutin législatif et référendaire est prévu le 22 mars, sous prétexte “des travaux de mise à niveau des installations du réseau de câble sous-marin”, les réseaux de téléphonie ont annoncé “l’interruption des appels téléphoniques et internet” du 21 au 24 mars 2020.

A la suite de l’annonce des sociétés de téléphonie, le Front national pour la défense de la Constitution (Fndc) a sorti un communiqué dénonçant des “manœuvres du pouvoir qui, avec la complicité de certaines sociétés de télécommunication, cherche à couper le réseau Internet pour appuyer le coup d’État constitutionnel”.

Lisez le communiqué!

Le FNDC est vivement préoccupé par des menaces de censure d’Internet et des pratiques illégales de la Direction Centrale de la Police Judiciaire qui affirme avoir mis sur écoute téléphonique plusieurs citoyens.

Le 05 mars 2020, le Directeur central de la Police Judiciaire, le Commissaire Aboubacar Fabou Camara, a déclaré avoir mis sur écoute des opposants au projet de 3ème mandat en Guinée. Cette surveillance de masse est une grave violation du secret de la correspondance et de la vie privée des citoyens.

Selon nos informations, la plupart des opérateurs de téléphonie ont refusé d’obéir aux injonctions de la police à l’exception d’un seul qui s’est rendu complice.

Des avocats appartenant au Collectif des avocats du FNDC ont déposé une plainte contre Monsieur Aboubacar Fabou Camara aux noms d’Ibrahima Diallo et Sékou Koundouno pour violences volontaires, violation de domicile, destruction de biens privés, atteinte à la vie privée et aux libertés individuelles.

Le FNDC met en garde tout opérateur de téléphonie qui s’associerait à une telle pratique en violation des procédures légales en la matière.

Prenant la mesure de la situation, le FNDC est décidé à poursuivre toute société de téléphonie qui aurait failli à ses obligations de protéger les données personnelles de ses clients.

En outre, le FNDC dénonce les manœuvres en cours de la part du pouvoir qui, avec la complicité de certaines sociétés de télécommunication, cherche à couper le réseau Internet pour appuyer le coup d’État constitutionnel.

Il est important de rappeler que couper Internet est considéré par les Nations Unies comme une atteinte aux droits de l’Homme. Une violation flagrante de la liberté d’expression consacrée par la Déclaration Universelle des droits de l’Homme ainsi que d’autres conventions internationales ratifiées par la Guinée.

Les motifs fallacieux invoqués pour tenter de justifier la censure d’Internet à la veille de la plus grande mascarade électorale de l’histoire de notre pays constituent une volonté manifeste du régime de M. Alpha Condé de couper la Guinée du reste du monde pour pouvoir contenir la circulation de l’information, réprimer sa population et opérer son coup d’Etat dans la discrétion.

Depuis le début du combat du FNDC contre le projet de troisième mandat, les autorités guinéennes n’ont pas lésiné sur les moyens de réprimer les manifestations et de restreindre toute autre forme de la liberté d’expression.

Aucune de ces pratiques dictatoriales n’affaiblira la détermination du peuple à enterrer le projet de présidence à vie d’un vieillard totalement déconnecté des réalités contemporaines.

 

Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Publicité

GUINEE360 TV

Comments Box SVG iconsUsed for the like, share, comment, and reaction icons
Lecture du Saint  Coran à la Maison Blanche. Dans une séance de prière conjointe entre chrétiens et musulmans aujourd'hui, pour  implorer Dieu pour qu'Il  sauve l'Amérique du virus Corona
Le confinement fait du bien aux femmes mariées qui ne voyaient presque pas leurs maris. Hummmm !!!! Regardez ça et respectez les consignes sanitaires.
Un message fort d'Elhadj Alpha Blondy
Comment se protéger du COVID-19 
#COVID19
Alpha Condé déclare l'État d'urgence sanitaire en Guinée. Mosquées et églises sont fermées.
Sidya Touré, tout comme ses collègues du FNDC, exige une commission d'enquête internationale sur les exactions en Guinée sous l'ère Alpha Condé.
Publicité

Copyright © 2014-2019 GUINEE360.
Made with ❤️ in 🇬🇳 by FXBNO.