Connect with us

Deal politique: le président du RRD porte plainte contre la tête de liste de l’UFR à N’zérékoré

Publié

Le

Accusé par la tête de liste de l’UFR à N’zérékoré d’avoir reçu 50 millions GNF, pour l’obtention de son soutient pour la mairie de la localité, le président du Rassemblement pour la Renaissance Et le Développement, Abdoulaye Kourama a rejeté les faits de corruption et annoncé le dépôt d’une plainte contre son accusateur, Cécé Loua.

 

Invité ce jeudi 18 octobre 2018, chez nos confrères d’Espaces Fm, Abdoulaye Kourouma a même laissé entendre l’existence des pratiques de corruptions entre ses conseillers et les autres partis politiques.

« Je suis surpris d’apprendre que monsieur Cécé aurait remis 50 millions GNF à Papa Koly pour me remettre, mais j’ai formulé une plainte contre lui pour diffamation et j’interpelle la société civile, pour qu’elle porte plainte contre lui, puisqu’il s’est déclaré officiellement comme un homme corrompu, qu’il est entrain de faire la promotion de la corruption » a dénoncé Abdoulaye Kourouma.

Convoité par tous les partis politiques, pour l’obtention de ses voix, il explique plutôt des magouilles de corruption qui se seraient passées entre ses conseillers et les autres partis: « Il n’y a pas eu un parti politique en Guinée qui n’est pas allé vers les conseillers pour négocier. Chaque parti avait essayé de coopter frauduleusement mes conseillers sans me consulter, c’est ce qui m’a fâché. Nos aînés politiques voient ces imbécillités qui enfreignent le développement de notre pays, ils partent avec de la corruption, la morale n’existe plus et ça décrédibilise tout le monde ».

Cette manière de faire aurait ainsi poussé le président du RRD à ne donner aucune consigne de vote. Afin de clarifier la situation avec le tenu pour interprète, Elhadj Papa Koly Kourouma du parti GRUP, ce dernier aurait aussi affirmé que « si Cécé Loua est fou, lui il ne le serait pas, qu’il est aussi prêt à porter plainte contre monsieur Cécé ».

D’ailleurs il assure que « lorsqu’une personne vous apportera la preuve qu’il m’as remis un rond, je démissionnerai de la politique. Je n’ai jamais discuter avec un parti politique moyennant des sous pour orienter le vote de mes conseillers » a conclut M. Kourouma.

Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Publicité
Publicité

Copyright © 2014-2019 GUINEE360.
Made with ❤️ in 🇬🇳 by FXBNO.