Connect with us

Un jeune couple perd ses quadruplés et accuse Pr Sy et les médecins de Donka de négligence…

Publié

Le

Le couple Guissé a perdu ses quadruplés en début de cette semaine à l’institut de santé et de nutrition de Donka. Monsieur et Madame Guissé accusent des médecins d’une clinique privée où la femme a accouché et ceux de Donka où les bébés ont été transférés d’avoir été négligents. Ils comptent porter plainte contre ces derniers.

 

Ce calvaire du couple Guissé a commencé le samedi 5 mai 2018 lorsque Mme Guissé Sira Camara a ressenti des douleurs. Aussitôt elle a été transportée à la clinique de Pr Sy, située à Lanbanyi. Sira Camara a relaté le calvaire qu’elle a vécu ce week-end : « Ce qui m’est arrivé m’a traumatisé. Le médecin n’a pas mis tous les moyens en oeuvre pour sauver mes enfants. C’est à l’accouchement que j’ai su que je portais des quadruplés parce que lorsque j’ai fait l’écho chez lui il avait dit qu’ils étaient trois. Après l’accouchement, les infirmiers me disent que les bébés sont prématurés. Pourtant ils pleuraient à la naissance…« 

Saïdou Nour Guissé, le père des 4 fillettes se dit choqué. Il accuse Pr Telly Sy d’avoir été indifférent à leur situation: « Arrivés à l’hôpital, on a l’appelé plusieurs fois pour qu’il vienne s’occuper de ma femme, la grossesse étant à risque. Mais il n’a pas voulu. Il nous a laissés avec les infirmiers qui étaient sur place. Ceux-ci n’ont pas été efficaces du tout lors de l’accouchement. Les enfants étaient là vivants. Je leur ai demandé quelle était la solution, ils m’ont référé à Donka. J’ai aussitôt pris la décision d’envoyer les bébés là-bas pour qu’ils soient sauvés. L’ambulance de sa clinique était garée là, mais il n’a même pas voulu  la mettre à notre disposition. Je les ai transportés donc dans ma voiture avec ma petite sœur et une des infirmières.« 

Transporter les enfants à l’institut national de la santé et de nutrition de Donka n’a fait qu’accentuer sa peine, poursuit Saïdou Nour Guissé: « Quand on est arrivés à l’INSE, ils ont posé les bébés sur des tables pour leur fournir l’oxygène après nous avoir demandé une somme d’argent. Mais il y avait déjà près de 10 bébés couchés là. Au petit matin, les deux premières filles sont parties. Lundi matin les deux autres se portaient bien, quand je suis revenu vers 13h, j’ai trouvé que celles-ci aussi ont rendu l’âme.« 

Pr Telly Sy, joint par la radio Lynx Fm, a réfuté les accusations portées contre lui. Il déclare avoir donné toutes les informations au couple concernant la grossesse avant l’accouchement : « Moi j’étais absent quand on m’a appelé samedi pour me dire que Mme Guissé a perdu les eaux et qu’elle est à la clinique. J’ai donné des instructions pour qu’elle soit hospitalisée parce qu’il y avait des possibilités de lui faire un traitement pour stopper l’écoulement des eaux et essayer de sauver les bébés. J’ai également parlé à mon assistant qui était là qui est un gynécologue confirmé et non un infirmier qui a donné toutes les informations au couple concernant le pronostic de la grossesse. »

Le couple Guissé entend porter plainte contre la clinique de Pr Telly Sy et ceux de l’INSE de Donka. Des activistes choqués par le cas, soutiennent que ce n’est pas la première victime de ce médecin et soutiennent le couple Guissé dans une éventuelle poursuite judiciaire.

Publicité
1 Commentaire

Laisser un commentaire

Publicité
Publicité

Copyright © 2014-2019 GUINEE360.
Made with ❤️ in 🇬🇳 by FXBNO.