EconomieAboubacar Soumah: « L’inter-centrale devrait se battre au moment où le baril était à 27 dollars, mais ils veulent de l’argent »

Aboubacar Soumah: « L’inter-centrale devrait se battre au moment où le baril était à 27 dollars, mais ils veulent de l’argent »
Aboubacar Soumah: "L'inter-centrale devrait se battre au moment où le baril était à 27 dollars, mais ils veulent de l'argent"
Aboubacar Soumah: « L’inter-centrale devrait se battre au moment où le baril était à 27 dollars, mais ils veulent de l’argent »

Lors d’une rencontre ce jeudi 05 juillet à son siège, le secrétaire général du Syndicat Libre des Enseignants et Chercheurs de Guinée (SLECG), Aboubacar Soumah s’est prononcé sur le mot d’ordre de grève lancé par l’inter-centrale CNTG-USTG.

Il a dénoncé une mise à l’écart du SLECG et demandé à sa corporation de rester neutre face à cette situation: « Nous n’avons pas été consultés. Nous ne nous en mêlerons pas. En tout cas le SLECG continuera ses activités! Nous invitons tous les enseignants à continuer à corriger les épreuves du Bac, que le secrétariat se poursuive normalement pour que les résultats soient donnés à temps opportun. Nous invitons également tous les enseignants à ne pas respecter ce mot d’ordre de grève qui n’est pas lancé par le SLECG. »

Dénonçant ainsi l’augmentation du prix du carburant de 8000 GNF à 10000 GNF sans mesures d’accompagnement, le secrétaire général du SLECG a par ailleurs qualifié l’acte de l’inter-centrale d’opportunise. « Pour nous, l’inter-centrale devrait se battre au moment où le baril était à 27 dollars, c’est en ce moment qu’il devait insister au près du gouvernement pour baisser le prix du carburant. On pouvait fixer en ce moment là jusqu’à 2500 GNF le litre à la pompe, mais ce qui n’a pas été fait, ils ont monnayé cela avec de l’argent. Maintenant que le prix du baril est allé jusqu’à 70 dollars, ils font une grève. C’est parce qu’ils veulent de l’argent comme ils ont l’habitude de le faire. Donc nous on ne s’inscrit pas dans cette logique. »

C’est pour cela que la première personnalité du SLECG a demandé à « tous les enseignants de se replier, de ne pas s’intéresser à ce mouvement de grève« . Et de demander à l’Etat de trouver une solution, « parce que quand le prix du carburant augmente, c’est le niveau de vie qui va être affecté« .

Aboubacar Soumah: Si à la date du 25 mai rien n'est fait, nous allons déclencher une grèveSélectionné pour vous : Aboubacar Soumah: « Si à la date du 25 mai rien n’est fait, nous allons déclencher une grève »

Toutes les vidéos (émissions, séries TV, reportages, actualités, ...) de Guinee360.com sur http://guinee60.com.

Toutes les infos 100% People, Buzz et insolites sur http://guinee360.com.Guinee360 est aussi N°1 de l\'actualité sur mobile en Guinée.

SeneNews est en téléchargement gratuit sur Apple Store, sur Window Store et sur Google Play. L’accessibilité, c’est le pouvoir d’avoir l’information qui vous intéresse sur votre mobile smartphone et tablette. Ainsi, notre site Guinee360 s’adapte désormais à tous les formats d’écran, de l’ordinateur de bureau au téléphone mobile, à condition d’accéder à Internet en Guinée et partout dans le Monde.

Mis en ligne par 

Vos réactions (1)

    Monsieur,
    Aboubacar soumah vous avez raison.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Connectez-vous pour réagir à cet article
Connexion avec Guinee360.com