Connect with us

Crise post-électorale en Guinée: Une dizaine d’opposants condamnés pour avoir manifesté à Kindia

Publié

Le

Le tribunal de première instance de Kindia a rendu jeudi 29 mars 2018, son verdict dans le procès des 18 jeunes opposants. Ces jeunes avaient été arrêtés le 22 mars dernier au cours d’une marche pacifique organisée par l’opposition républicaine dans la ville des agrumes.

 

Poursuivies pour participation délictueuse à un attroupement, 11 sur les 18 personnes ont été condamnées à 6 mois de prison avec sursis et au payement d’une amande de 250 mille francs guinéens chacune. Ce sont : Mamadou Sarafou Barry, Mamadou Saliou Barry, Thierno Diarriou Barry, Abdoulaye Diallo, Ibrahima Bah, Alseny Sow, Mamadou Bobo Sow, Mamadou Samba Bah, Abdourahman sow, Kadiatou Bah et Abdoulaye Sylla.

Mamadou Lamarana Sow, Thierno Sadou Barry, Mamadou Aliou Barry, et Daouda Barry ont été libérés pour délit non constitué.

Les trois mineurs qui étaient dans le lot vont être jugés par la chambre de conseil.

Ces opposants manifestaient pour exiger la publication des « vrais résultats » issus des urnes lors des élections communales du 4 février 2018. La commune urbaine de Kindia figure sur la liste des circonscriptions où Cellou Dalein Diallo et compagnie dénoncent une fraude massive.

Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Copyright © 2014-2019 GUINEE360.
Made with ❤️ in 🇬🇳 by FXBNO.