Connect with us

Conakry: Atelier de validation de la mise en place des structures au sein des forces de défense et de sécurité

Publié

Le

En partenariat avec le gouvernement guinéen, le PNUD a lancé ce mardi 27 mars 2018 à Conakry les travaux de l’atelier de validation du rapport de définition des structures genre et leur mécanisme de coordination au sein des forces de défense et de sécurité(FDS) et d’élaboration de projets de décrets/d’arrêtés et d’un plan de plaidoyer.

 

 

Jedom Behiguim responsable du programme gouvernance et État de droit PNUD-Guinée a dans son intervention dit que sur le plan spécifique du genre, son institution a déjà mis en œuvre plusieurs projets en Guinée pour renforcer les moyens de lutte contre les violences sexuelles et basées sur le genre dans la reforme du secteur de la sécurité(RSS).

Selon lui, c’est dans ce cadre que la stratégie sectorielle genre des FDS et le répertoire des compétences féminines ont été élaborés en 2016.

« Aujourd’hui, toujours dans le cadre de la RSS, le PNUD entend contribuer à l’institutionnalisation du genre dans les FDS en Guinée à travers l’organisation du présent atelier qui vise la mise en place de structures Genre au sein des départements destinés à animer les questions de genre conformément aux recommandations du ministère de l’action sociale, de la promotion féminine et de l’enfance. Le secteur de la sécurité est le premier à élaborer une stratégie sectorielle genre. Si les résultats de cet atelier sont couronnés de succès, le secteur de la sécurité sera à nouveau le premier à dépasser le cadre de «points focaux genre» pour se doter de services formellement chargés des questions de genre, consacrant le rôle de pionnier du secteur de la secteur de la sécurité en la matière », a-t-il indiqué.

Après avoir exhorté les participants à tout mettre en œuvre pour atteindre les objectifs visés, il a réaffirmé la disponibilité du PNUD à accompagner la Guinée pour une meilleure prise en compte du genre dans les politiques et programmes de développement, y compris au niveau des FDS.

Docteur Djeliman Kouyaté président de la commission technique de suivi du secteur de la sécurité a pour sa part dit que le rapport qui va être validé au cours de cet atelier vient enrichir le schéma de document régissant le fonctionnement d’un Etat moderne bâti sur le respect des principes de la gouvernance civile et démocratique.

Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Publicité
Publicité

Copyright © 2014-2019 GUINEE360.
Made with ❤️ in 🇬🇳 by FXBNO.