Connect with us

News

« Pax Sarkozya entre Alpha Condé et Cellou Dalein »: l’ambassadeur Jean-Marc Grosgurin dément toute implication

Publié

Le

Dans sa livraison du 13 janvier 2019, le bimensuel La Lettre du continent a révélé sous le tire « Pax Sarkozya entre Condé et Diallo ! » un prétendu deal entre Alpha Condé et Cellou Dalein Diallo par l’entremise de l’ancien président français Nicolas Sarkozy en présence de l’ambassade de France en Guinée, Jean-Marc Grosgurin.

Parlant du deal, la Lettre du Continent s’accentue sur la réception par Alpha Condé, le 21 février  dernier, ensemble puis séparément de l’ancien français Nicolas Sarkozy et du patron de Bsgr, Beny Steinmetz en litige depuis 7 ans avec l’Etat guinéen autour de Simandou.

« La présence de Nicolas Sarkozy à Conakry quelques jours après celle de François Hollande a, par ailleurs donné à cet accord une ampleur sous-régionale, Cellou Dalein bénéficiant d’un autre discret soutien celui d’alhassane Ouattara. L’ancien chef de l’État français a ainsi profité de son amitié avec le président ivoirien pour esquisser un autre deal au cours du même entretien. Le chef de l’Etat ivoirien s’engagerait à prendre ses distances avec l’opposant guinéen dans l’hypothèse où Alpha Condé renoncerait à accueillir Laurent Gbagbo… Le 22 février, Nicolas Sarkozy était précisément à Abidjan pour rendre compte de cet entretien à Ouattara. L’ancien président français a mené ses bons offices avec Paris. L’ambassadeur de France à Conakry, Jean Marc Grosgurin a suivi toutes les étapes des discussions au palais Sékhoutouréya », peut-on lire dans l’article.

Nous avons écrit à l’ambassade de France à Conakry pour demander sa version par rapport à l’article de La Lettre du continent faisant état de l’implication de l’ambassadeur Jean-Marc Grosgurin dans les entretiens.

« Contrairement à ce qui est écrit dans l’article Pax Sarkozya entre Condé et Diallo de la Lettre du Continent du 13 mars, l’Ambassadeur de France en Guinée, M. Jean-Marc Grosgurin, n’a pris part à aucun des entretiens mentionnés dans l’article », a répondu Jean François Robert conseiller politique, presse et communication en indiquant que l’ambassadeur ne compte pas non plus porter plainte contre l’auteur de l’article.

Le chef de file de l’opposition Cellou Dalein Diallo dont les accointances avec le président ivoirien, Alhassane Ouattara, ont été mentionnées dans l’article, avait lui aussi démenti avoir signé un quelconque pacte permettant à Alpha Condé de briguer un 3e mandat en 2020.

Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Publicité
Publicité

Copyright © 2014-2019 GUINEE360.
Made with ❤️ in 🇬🇳 by FXBNO.