PolitiqueScrutin du 4 février: 22 bureaux de vote sans cartes d’électeurs à Maneah

Scrutin du 4 février: 22 bureaux de vote sans cartes d’électeurs à Maneah
Coyah
Scrutin du 4 février: 22 bureaux de vote sans cartes d’électeurs à Maneah

La Ceni n’a pas encore fini de maîtriser toutes les anomalies liées au processus électoral des communales. Dans plusieurs circonscriptions, des difficultés de distribution des cartes d’électeurs sont signalées.

La Ceni a déclaré que plus de 70% des cartes ont été distribuées en général. Des chiffres que ne semblent pas croire le secrétaire général de l’Ufdg. Hier jeudi au sortir de la 19e session du Comité de suivi du dialogue politique au Palais du peuple, Aliou Condé disait ceci : « La Ceni a présenté une situation en pourcentage. Moi, je ne peux pas vérifier tout ça. Mais ce qui nous remonte du terrain c’est que par endroit ça se passe bien et dans d’autres c’est un peu difficile. Il y avait eu des instructions qui ont été données au niveau de la Ceni. A savoir que chacun vienne retirer sa carte et la carte d’une autre personne, mais en présentant les pièces de celle-ci. Dans les faits, ça s’est avéré impossible. Il y en a quand les chefs de famille viennent, ils retirent pour tout le monde et le travail a été fait beaucoup plus vite. Alors que dans d’autres endroits, les agents de distribution ont refusé et cela a causé du retard».

Par exemple, ajoutait-il, à Coyah qui a la plus forte concentration qui couvre près de 12000 bureaux de vote, la distribution n’évolue pas normalement. «A Maneah, il y a près de 22 bureaux de vote qui n’ont pas reçu leurs cartes. La Ceni a décidé de faire de duplicata et de les envoyer. Il faut trouver des moyens rapides pour mettre tout cela à la disposition des citoyens avant le 4 février».

«Dans la distribution on s’est rendu compte qu’une bonne partie des corrections de 2015 n’ont pas été faites. En ce qui concerne la délocalisation des gens, ce n’est pas tout le monde qui est revenu dans son quartier. Par exemple à Dalaba, on a constaté cela».

Le déficit des magistrats

La loi électorale prévoie qu’il y ait une Commission administrative de centralisation de vote dans chacune des 342 circonscriptions électorales du pays et qui doit être présidée par un magistrat Alors que la Guinée n’en compte que 300 seulement. «Nous ne savons toujours pas qu’elles sont les circonscriptions électorales qui seront couvertes dans un premier temps et s’il y en a qui seront couvertes dans une 2e étape. On n’en sait rien pour le moment».

La Ceni a écrit a la Cour constitutionnelle qui doit trouver des moyens de combler le déficit des magistrats.

La commission électorale dit avoir élaboré un schéma de remontée des résultats, mais quelle ne l’a pas encore partager aux parties prenantes au élections communales.

La Ceni a annoncé également pouvoir donner les résultats provisoires 72 heures après le scrutin.

Toutes les vidéos (émissions, séries TV, reportages, actualités, ...) de Guinee360.com sur http://guinee60.com.

Toutes les infos 100% People, Buzz et insolites sur http://guinee360.com.Guinee360 est aussi N°1 de l\'actualité sur mobile en Guinée.

SeneNews est en téléchargement gratuit sur Apple Store, sur Window Store et sur Google Play. L’accessibilité, c’est le pouvoir d’avoir l’information qui vous intéresse sur votre mobile smartphone et tablette. Ainsi, notre site Guinee360 s’adapte désormais à tous les formats d’écran, de l’ordinateur de bureau au téléphone mobile, à condition d’accéder à Internet en Guinée et partout dans le Monde.

Mis en ligne par 
Incrivez-vous à la Newsletter
Connexion avec Guinee360.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *