Connect with us

Classement RSF sur la liberté de la presse, la Guinée perd 3 places et classée 104e sur 180

Publié

Le

Reporters Sans Frontières a dressé son classement 2018 sur la liberté de la presse dans le monde. Dans ce classement, la Guinée chute de trois places passant de la 101e à la 104e place.

 

Selon RSF, en Guinée, les menaces directes du chef de l’Etat de fermer toute radio qui donnerait la parole au syndicaliste Aboubacar Soumah est l’une des causes de la chute du pays à la 104e place sur les 180 pays classés : « Les propos du chef de l’Etat, qui a directement menacé de fermeture les médias susceptibles de donner la parole à un leader syndical, ont contribué à créer un climat d’hostilité à l’égard de la presse », indique RSF.

La suspension de certains radios et journalistes, et l’attaque de certains journalistes par des manifestants ont aussi été dénoncés par Reporters Sans Frontières : « Des radios ont été suspendues et des journalistes ont parfois été pris à partie par des manifestants. »

Les 5 premières places de ce classement sont toutes occupées par des pays européens : la Norvège, la Suède, les Pays Bas, la Finlande et la Suisse, alors que la France occupe la 33e place, le Royaume Uni, la 40e place et les Etats Unis, la 45e place.

Le bas du tableau est quant à lui occupé par : Vietnam (175e), la Chine (176e), la Syrie (177e), le Turkménistan (178e), l’Erythrée (179e) et la Corée du Nord (180e).

Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Publicité
Publicité

Copyright © 2014-2019 GUINEE360.
Made with ❤️ in 🇬🇳 by FXBNO.