Connect with us

Kassory PM: l’honorable Fodé Maréga parle des prémisses d’un 3e mandat d’Alpha CONDÉ

Publié

Le

Dans une sortie médiatique, le député de Dinguiraye s’est exprimé sur certains sujets brûlants de l’actualité guinéenne. De la nomination de Kassory Fofana comme Premier ministre, au rapprochement du président des NFD, Mouctar Diallo au président de la République, en passant par le fonctionnement de l’Assemblée nationale, ce député libéral démocrate peint un tableau sombre de la situation du pays. Il alerte aussi l’opinion sur un éventuel troisième mandat par Alpha CONDÉ.

« La fusion du GPT dans le RPG et la nomination de son ex-président à la tête du gouvernement change la donne. C’est une nouvelle réflexion qui doit être faite dans les différents partis. Tous les actes du président sont orientés pour avoir un troisième mandat. Il a déjà donné les grandes indications, j’ai lu la fois dernière un tweet de lui où il parlait de son troisième mandat. Aujourd’hui c’est plus une question de parti politique, il faut que les gens se mobilisent vis à vis de ça et donc je crois que les prochaines réunions de l’opposition, une réflexion sera faite pour ce projet néfaste pour la Guinée », a dénoncé honorable Fodé Bocar Maréga, dès le début de son allocution.

Considérant cette nomination comme l’un des premiers actes posés pour le troisième mandat, l’élu de Dinguiraye appelle à « des réflexions pour le futur et l’avenir du pays. Tout est mis en place pour l’acquisition du troisième mandat. Nous c’est les réactions contre ça qui comptent, les fusions des différents partis au sein du RPG rappelle toujours qu’ils sont nostalgiques du parti-Etat des temps passés ».

Il met ensuite en garde le leader des Nouvelles Forces Démocratiques (NFD), Mouctar Diallo, sur son rapprochement avec le président de la République: « Nous avons été surpris de voir Mouctar Diallo sur les talons du chez de l’Etat, mais nous le rappelons seulement que l’Alpha-gouvernence dans laquelle nous sommes continuera à le broyer s’il estime que la forme est plus intéressante que le fond. Il est allé, il a vu tout ce qui se passe là-bas. Il est président d’un parti, il sait ce qui se passe et ce n’est pas à moi de lui donner des conseils, mais tout ce que j’aurai à lui dire, c’est ce qu’a dit l’adage: les épines, qui s’y frotte s’y pique ».

Fodé Maréga a en outre dénoncé la main mise du RPG-ARC-EN-CIEL sur l’Assemblée et les faibles marges de manœuvres dont dispose l’opposition: « Comme le dit toujours Damaro cette Assemblée c’est une Assemblée qui est sous la dictature de la majorité, c’est le centralisme démocratique dont ils entendent faire appliquer qui s’applique ».

Plus loin, ce député annonce l’échec de la mise en place de la commission d’enquête parlementaire dans l’affaire Bolloré, « parce que le RPG va le bloquer, et c’est ça le drame alors que ça ne coûte rien de faire cette commission d’enquête. Tout ce que les gens veulent c’est qu’ils soient informés, mais le RPG-ARC-EN-CIEL ne le veut pas et c’est cela la gravité des choses », a-t-il conclu.

Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Publicité
Publicité

Copyright © 2014-2019 GUINEE360.
Made with ❤️ in 🇬🇳 by FXBNO.