Connect with us

ÉDUCATION

Libération des enseignants du SLECG: «Nous allons retourner à la table des négociations» annonce Abdoulaye Sow de l’USTG

Publié

Le

L’Union Syndicale des Travailleurs de Guinée (USTG) menaçait de déclencher une grève générale et illimitée dans les banques, assurances, et sociétés de téléphonie dès ce vendredi 24 janvier 2020 si les enseignants arrêtés en marge de la grève déclenchée par le SLECG n’étaient pas libérés ce jeudi 23 janvier 2020.

Après l’audience de ce jeudi, ces enseignants ont été libérés par le tribunal de première instance de Mafanco. Après le verdict, le secrétaire général de l’USTG annonce la suspension de cette grève et la reprise des négociations avec le gouvernement pour une sortie de crise dans le secteur de l’éducation: «Nous avions entamé les négociations avec le gouvernement. Nous allons retourner à la table des négociations, discuter, pour que le gouvernement nous fasse des propositions pour sortir de cette crise. Nous voulons la paix dans ce pays. Mais elle se construit par la justice, il faut qu’il y ait la justice dans ce pays.»

Selon Abdoulaye Sow, c’est la justice qui a triomphé avec la libération de ces enseignants: «C’est la victoire de la justice guinéenne. C’est la victoire de nos avocats et c’est le résultat du combat qui est en train d’être mené par les enseignants pour l’amélioration des conditions de vie et de travail de tous enseignants guinéens.»

Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Publicité

GUINEE360 TV

Comments Box SVG iconsUsed for the like, share, comment, and reaction icons
Lecture du Saint  Coran à la Maison Blanche. Dans une séance de prière conjointe entre chrétiens et musulmans aujourd'hui, pour  implorer Dieu pour qu'Il  sauve l'Amérique du virus Corona
Le confinement fait du bien aux femmes mariées qui ne voyaient presque pas leurs maris. Hummmm !!!! Regardez ça et respectez les consignes sanitaires.
Un message fort d'Elhadj Alpha Blondy
Comment se protéger du COVID-19 
#COVID19
Alpha Condé déclare l'État d'urgence sanitaire en Guinée. Mosquées et églises sont fermées.
Sidya Touré, tout comme ses collègues du FNDC, exige une commission d'enquête internationale sur les exactions en Guinée sous l'ère Alpha Condé.
Publicité

Copyright © 2014-2019 GUINEE360.
Made with ❤️ in 🇬🇳 by FXBNO.