Connect with us

Sit-in du SLECG: plusieurs cas d’arrestations et de blessés à Kaloum

Publié

Le

Le sit-in du Syndicat Libre des Enseignants et Chercheurs de Guinée a été réprimé par les agents des forces de l’ordre, ce jeudi 22 novembre 2018.

 

Venus en nombre devant le ministère de l’Éducation Nationale et de l’Alphabetisation, ces enseignants ont été chassés à coups de gaz lacrymogènes, et de matraques.

Deux cas de blessures parmis les enseignants ont été enregistrés, dont un dans un état critique. Quatre autres cas d’arrestations dont des membres du bureaux du SLECG ont été enregistrés.

Le mouvement a été réprimé devant le ministère de l’Education, avant qu’il ne se dirige vers la primature. Cette seconde tentative de sit-in sera aussi réprimé à coup de gaz lacrymogènes. Là aussi, la troisième répression des enseignants qui se sont retranchés au marché Niger, se fera à coups de matraque et de gaz lacrymogènes.

Les deux blessés ont été pris en charge par la direction du CHU Ignace-Deen. Ils seront libérés dès demain a fait comprendre le secrétaire général du SLECG, Aboubacar Soumah.

Ces instituteurs se sont retrouvés à leur siège, pour une concertation sur les mesures à prendre.
D’autres cas d’arrestations ont été aussi signalés à l’intérieur du pays dont: 9 cas à Labé et plusieurs cas à Kindia, mais tous libérés.

Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Copyright © 2014-2019 GUINEE360.
Made with ❤️ in 🇬🇳 by FXBNO.