Connect with us

News

Assainissement liquide : 2.500 familles de Conakry bénéficient de la coopération Guinéeo-Marocaine

Publié

Le

C’est une bonne nouvelle pour les habitants des communes de Dixinn et de Matam. Bientôt elles seront dispensée de vidange des eaux usées et d’insalubrité grâce a un projet des gouvernements de la Guinée et du Maroc. C’est un projet d’assainissement liquide qui est déjà à 70% de réalisation à Matam. Plus de 2.500 familles vont être branchées, 100 autres vont bénéficier de latrines. Le ministre de la ville et de l’aménagement du territoire et l’ambassadeur du Maroc en Guinée ont effectués une visite de terrain, ce lundi 21 janvier 2019, pour s’enquérir du niveau d’avancement des travaux.

 

Dans ce projet d’une valeur de 12 500.000 $, 2.500 familles seront branchées sur un réseau de 36km. 100 autres vont bénéficier de latrines. A cela s’ajoute 2 stations de pompage qui vont faciliter l’écoulement des eaux usées. L‘objectif est d’assainir la capitale et permettre à la population de vivre dans l’hygiène, selon les autorités.

‘’La première phase que nous sommes entrain de suivre aujourd’hui représente 5 millions de dollars. La société qui exécute les travaux nous parle de près de 70% de réalisation, je crois que ça c’est extrêmement important. Il faut préciser aussi que la deuxième phase aussi est déjà adjugée. Au niveau du Maroc, il y a eu appel d’offre qui a été fait et le contrat est déjà adjugé’’, rajoute le ministre, qui rassure qu’au delà de Dixinn et Matam, Matoto et Ratoma aussi devraient suivre.

45 jeunes Guinéens travaillent avec des experts Marocain dans le cadre de ce projet. Il devra s’étendre jusqu’en avril 2019. Pour le diplomate marocain en service à Conakry, ‘’on est vraiment satisfait de l’exécution des travaux qui d’après les experts, vont au plus tard finir en avril 2019, c’est-à-dire bien avant la saison des pluies. C’est une bonne chose donc pour la population, une bonne chose pour la coopération qui a toujours été exemplaire entre les deux pays’’ se réjouit l’ambassadeur DRISS ISBAYENE.

La réalisation de ce projet fait la satisfaction pour des habitants de plusieurs quartiers de Matam, dont Coleya Cité, Imprimerie, Centre, Madina et Dixinn, tous bénéficiaires. Le maire de Matam en faveur de l’élargissement du projet sur le reste des quartiers de sa commune.

Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Publicité

GUINEE360 TV

Publicité

Copyright © 2014-2019 GUINEE360.
Made with ❤️ in 🇬🇳 by FXBNO.