Connect with us

News

« Chasse aux sirènes révisionnistes »: Des ONG annoncent la poursuite en justice des promoteurs d’un 3ème mandat

Publié

Le

Le Collectif des Organisations de Défense des Droits de l’Homme contre un Nouveau Mandat (CODHONM) a animé ce lundi 20 mai 2019, une conférence de presse sur les velléités de mise en place d’une nouvelle constitution. Dans une déclaration présentée à la presse, cette nouvelle coalition de la société civile a annoncé la prise de mesures contre tout promoteur d’une nouvelle constitution.

Les barrières contre le changement de constitution en Guinée n’arrêtent pas de s’ériger. Celle-ci qui s’annonce aux couleurs des textes de lois promet de  » traduire devant les juridictions nationales et internationales tout promoteur de la remise en cause de l’ordre constitutionnel et ceux qui dilapident les moyens de l’État à des fins de propagande » peut-on lire dans la déclaration lue par l’un des membres du collectif, Boussiriou Diallo.

Le CODHONM s’est engagé à mettre en place un pool d’avocats qui se joindra à celui déjà existant pour  » la défense des personnes poursuivies pour leur imposition au projet de nouvelle constitution « .

Parmis les mesures prises par ce collectif de treize organisations nationales de défense des droits de l’Homme, figure aussi l’établissement et la publication d’une « liste nominative et les propos de tous les promoteurs d’une nouvelle constitution pour toutes fins utiles ».

Il a donc informé « les sirènes révisionnistes » qu’il ne manquera pas, le cas échéant, d’user de l’article 21 alinéa 04 de la constitution qui permet au peuple de résister contre l’oppression.

Cette « résistance juridique » vient en réaction aux « arrestations arbitraires » dont sont victimes les opposants à la nouvelle constitution, le soutien illégale apporté aux promoteurs du 3ème mandat et l’utilisation de deniers publics pour la promotion du projet de nouvelle constitution et troisième mandat.

Le CODHONM a par ailleurs appelé le président de la République, Alpha Condé, à abandonner toute initiative allant dans le sens de s’éterniser au pouvoir. Aux forces de défense et de sécurité, il demande de garder leur caractère républicain conformément à leur mission constitutionnelle, et à la justice d’engager des procédure judiciaires contre les promoteurs du 3ème mandat, et ceux qui utilisent les biens de l’État a cette fin.

Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Copyright © 2014-2019 GUINEE360.
Made with ❤️ in 🇬🇳 by FXBNO.