Connect with us

Fraudes électorales : Se disant victime, l’UFR pense à soigner « le mal »

Publié

Le

Saikou Yaya Barry a présidé, samedi 19 mai, l’assemblée générale de l’Union des forces républicaines (UFR). A l’occasion de cette rencontre avec les militants du parti, le député a dit ce qu’il faut à son parti pour éviter d’être triché à chaque élection.

 

En Guinée, lors de chaque consultation électorale, on parle de fraudes. Et l’Union des forces républicaines de Sidya Touré dit qu’elle est souvent victime de « hold-up électoral ». Mais ce parti compte à apporter le remède à ce mal.

« Nous avons dit ici qu’on nous exproprie de nos voix. S’ils sont forts pour faire cela, la faiblesse, c’est à notre niveau », a d’abord indiqué Saikou Yaya Barry, avant d’ajouterque c’est à l’UFR de corriger cela : « C’est nous qui devons comprendre quel remède faut-il appliquer à ce tort continuel qu’on nous fait subir. De la façon dont on pourra soigner ce mal, c’est de cela qu’il s’agit. »

« Le remède, dit-il, c’est la restructuration du parti à travers la mise en place des personnes qui doivent réfléchir pour empêcher que dans le processus on ne soit toujours des victimes. Voilà la raison de cette redynamisation de notre parti. »

La présidentielle de 2020, c’est l’objectif de l’UFR qui dit pouvoir la gagner. « Il faut croire au président Sidya Touré, croire à ce que nous faisons, parce que c’est avec ça que nous pouvons gagner en 2020 », a-t-il conclu.

Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Copyright © 2014-2019 GUINEE360.
Made with ❤️ in 🇬🇳 by FXBNO.