Connect with us

Meurtre de Mme Boiro: Le Colonel Amadou Bangoura attendu à la barre ce lundi

Publié

Le

Sauf changement de dernière minute, le procès concernant le meurtre de l’ex directrice du trésor public pourrai reprendre ce lundi 19 février, au Tribunal de première Instance de Dixinn.

 

À la barre, celui qui se réclamait être jusqu’en 2013 la « bette noir » des malfrats à Conakry, l’ancien directeur adjoint de la Brigade Spéciale d’Intervention de la Police, Amadou Bangoura, il y aura egalement à ses côtés, le célèbre  » chef de gangs » Mohamed Cissé ou Diallo, connu sous le sobriquet de Junior, arrêté à N’Zerekoré et transporté par hélicoptère à Conakry.

Cinq ans après sa condamnation, l’on se souvient des révélations et dénonciations de Mohamed Conte alias Souka contre l’ex commandant de la Brigade Spéciale d’Intervention de la Police (BSIP) qui avait échappé à la condamnation pour n’avoir été renvoyé par la chambre d’accusation. Le célèbre ‘’Souka’’ avait à la barre souligné qu’il travaillait de connivence avec le Lt colonel Amadou Bangoura. « Le colonel ne se sépare pas avec Junior. Quand Junior envoie des véhicules, c’est lui qu’il appelle (le colonel, ndlr) et ils partent ensemble. Je suis resté un jour avec lui dans le restaurant de Junior, le même jour je lui ai remis 500.000 GNF pour le prix du sandwich, pensant qu’ils étaient venus m’arrêter », souligne Mohamed Conté alias Souka. Depuis son lieu de détention où il purge ses 20 ans de prison à la réclusion criminelle, le même Souka se conviait tout récemment à certains de nos confrères.

Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Publicité
Publicité

Copyright © 2014-2019 GUINEE360.
Made with ❤️ in 🇬🇳 by FXBNO.