Connect with us

News

Guinée (Ceni): vers le retrait des commissaires de l’opposition ?

Publié

Le

Face à la décision du président de la Commission Électorale Nationale Indépendante (Ceni), Salif Kebé de vouloir recruter de manière « unilatérale « un nouvel opérateur chargé d’assainir le fichier électoral, cette décision est vue de mauvais œil au sein de l’UFDG.

Au cours de son assemblée générale hebdomadaire de ce samedi 15 juin 2019, le vice-président du principal parti de l’opposition, Dr Fodé Oussou Fofana invite les commissaires de l’opposition à briser le silence.

Poursuivant, le président du groupe parlementaire les libéraux-démocrates à l’Assemblée Nationale intime aux représentants de l’opposition à la CENI à sortir dans les médias pour dénoncer les anomalies.

«Quand vous êtes commissaires de la CENI, vous devez vous dissocier de tout ce qui n’est pas légal et dénoncer tout ce qui n’est pas clair, nous mettons les commissaires de la CENI dans la même assiette, si tu n’es pas d’accord, tu as le droit de sortir et dénoncer». A lancé le député Dr Oussou Fofana.

Cette sortie du vice-président de l’UFDG vient appuyer celle du député uninominal de Labé, Cellou Balde qui dénonce à son tour la procédure de recrutement d’un cabinet d’ingénierie par la Ceni.

« Nous n’avons pas été associés et nous l’avons dénoncé. Nous avons dénoncé la procédure qui est illégale et viole systématiquement le Code des marchés publics. Avec un marché aussi important pour une activité aussi sensible, on ne doit pas recourir à la consultation restreinte sans s’entourer d’un certain nombre de dispositifs. Notamment, demander une dérogation au niveau du marché public » À déclaré le coordinateur chargé des fédérations de l’intérieur du parti.

Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Publicité

GUINEE360 TV

Publicité

Copyright © 2014-2019 GUINEE360.
Made with ❤️ in 🇬🇳 by FXBNO.