Connect with us

Guerre contre le terrorisme au Mali : 850 soldats guinéens reçoivent leurs primes de risque

Publié

Le

Les Nations unies ont fait, lundi 16 avril, le virement des primes de 850 militaires guinéens qui ont participé à la guerre contre le terrorisme au Nord du Mali. La cérémonie de remise du chèque s’est tenue au ministère de la Défense nationale situé dans l’enceinte du camp Almamy Samory.

 

C’est un chèque de 348 mille 75 dollars américains que Zeinab Diaby, la représentante de la Coordinatrice du Système des Nations unies à cette cérémonie, a remis au chef de Cabinet du département de la Défense, Aboubacar Sidiki Camara.

«Les Nations unies ont procédé au virement d’un montant de 348 mille 75 dollars US au titre des indemnités de risque, appelé Risque premium, du personnel de Gangan 2 pour la période du 1er juillet au 30 septembre 2016», a annoncé le colonel Amadou Kaba, Directeur des opérations au niveau de l’Etat-major des armées, avant de poursuivre : «Conformément à la liste fournie à l’ONU par le commandant du bataillon, chacun des 850 éléments dudit bataillon a droit à 409.5 dollar US soit 136.5 dollars US par mois. Comme pour Gangan 1, le ministère de la Défense nationale a pris à son compte les frais de transfert des indemnités qui s’élèvent à 1740.38 dollars. Cela veut dire que le montant viré pas les Nations unies, il y a des coûts y afférant. Donc le ministère de la Défense, avec la demande du chef d’Etat-Major des Armées, a pris ces frais en son compte pour que le bataillon bénéficie de la totalité du montant transféré par les Nations unies. Il a également accordé une faveur aux 4 éléments du bataillon qui ont été remplacés avant la fin de la mission. Comme vous le savez, au cours du séjour d’un contingent au Mali, il peut y avoir des remplacements. Pour Gangan 2, il y a eu 4 remplacements qui ne peuvent pas être payés par des Nations unies. Seuls 850 sont pris en compte par l’ONU. »

Pour Zeinab Diaby du Système des Nations unies, en organisant cette cérémonie, le ministère de la Défense fait preuve de transparence dans la gestion des indemnités en vers les bénéficiaires. «Nous réaffirmons par la même occasion, la place du ministère dans le concert des nations en jouant pleinement son rôle dans les opérations de maintien de la paix. La matérialisation de cette transparence est le fruit de la reforme du secteur de sécurité dont la bonne gouvernance fait partie», a-t-elle ajouté.

«Je rappelle à l’intention des autres camarades que ces primes ne sont pas un droit exigible des Nations unies. Ces primes sont attribuées à des contingents qui ont fait preuve d’abnégation, d’acception des contraintes et d’accomplissement des missions dans les règles de l’art, dans le respect stricte de règle d’engagement et du mandat des Nations unies au Mali. Donc les soldats, au-delà de la valeur du montant, reçoivent ces primes avec un grand honneur, pour avoir accomplis leur mission à la satisfaction de notre mandataire qui est l’Organisation des Nations unies», a affirmé le général Aboubacar Sidiki Camara, chef de cabinet du ministère de la Défense nationale, avant de promettre que ces primes parviendront à leurs destinataires.

Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Copyright © 2014-2019 GUINEE360.
Made with ❤️ in 🇬🇳 by FXBNO.