EducationGrève: « pas d’augmentation de salaire ni en 2018, ni 2019 encore moins en 2020 » tranche Kassory

Grève: « pas d’augmentation de salaire ni en 2018, ni 2019 encore moins en 2020 » tranche Kassory
Grève: « pas d’augmentation de salaire ni en 2018, ni 2019 encore moins en 2020 » tranche Kassory
Grève: « pas d’augmentation de salaire ni en 2018, ni 2019 encore moins en 2020 » tranche Kassory

Dans une interview accordée à nos confrères de la radio Espace FM, ce lundi 15 octobre 2018, le Premier Ministre Ibrahima Kassory Fofana a réaffirmé sa fermeté face aux revendications du syndicat du secteur éducatif. Il a fermé toute possibilité d’augmentation de salaire, annoncé d’autres mesures d’accompagnement et mis en garde le secrétaire général du SLECG Aboubacar Soumah, contre ses « agissements ».

« Les 8 millions de GNF, nous devons comprendre que la Guinée est dans un programme économique, nous n’avons aucune possibilité en terme de marge de manœuvre, après avoir concédé 40% d’augmentation en 2018, de procéder à une nouvelle augmentation la même année… Pas d’augmentation ni en 2019 ni en 2020 tant qu’on a pas fini l’assainissement du ficher de la fonction publique, pour savoir ce qu’on en fait des économies qui sortent de là » a annoncé Ibrahima Kassory Fofana d’un ton résolu.

Pour le Chef du gouvernement il faut plutôt travailler sur des mesures d’accompagnement, qui peuvent aider les enseignants à améliorer leur condition de vie et de travail. Ces mesures sont déjà en cour d’étude et seront présentées dans deux semaines a-t-il lancé.

Dans sa logique de réprobation de la grève du SLECG, le Premier Ministre a imputé responsabilité de « l’échec scolaire de l’année passée aux perturbations des cours à travers la grève » ,il informe d’ailleurs qu’ils seront « fermes contre ceux qui vont ériger des barricades devant les écoles et ceux qui envoient des loubards pour empêcher ceux qui veulent aller à l’école de s’y rendre, les syndicalistes en font trop » avant d’ajouter que « ne seront payés que ceux qui travaillent ».

Annonçant l’augmentation de la masse salariale des enseignants de 27 milliards GNF en 2011 à 85 milliards aujourd’hui, Ibrahima Kassory Fofana a expliqué sa gêne face aux actes de son « frère Soussou de la Basse Côte » Aboubacar Soumah.

« Ça me fait honte d’observer ce qu’il a fait, le président de la république l’a invité, la tenu pour son titre, et il sort de là et se comporte comme un…je ne vais même pas qualifier. J’ai demandé à ce qu’on lui donne des conseils parce que ça ce n’est pas notre culture soussou, ce n’est pas la culture dont nous héritons de nos aînés. La politesse, la reconnaissance du droit de l’aîné sont des valeurs de notre culture. On ne peut pas taper sa poitrine ni devant la loi ni devant la force publique. Si la loi est appliquée sur lui demain, qu’on ne vienne pas me dire écoutez c’est notre frère, je ne marcherai pas » a-t-il déclaré, sur sa sortie chez le Kountigui (chef ndlr) de la Basse Guinée.

Il promet enfin que son « gouvernement fera en sorte que les choses reviennent dans la normalité ».

Toutes les vidéos (émissions, séries TV, reportages, actualités, ...) de Guinee360.com sur http://guinee60.com.

Toutes les infos 100% People, Buzz et insolites sur http://guinee360.com.Guinee360 est aussi N°1 de l\'actualité sur mobile en Guinée.

SeneNews est en téléchargement gratuit sur Apple Store, sur Window Store et sur Google Play. L’accessibilité, c’est le pouvoir d’avoir l’information qui vous intéresse sur votre mobile smartphone et tablette. Ainsi, notre site Guinee360 s’adapte désormais à tous les formats d’écran, de l’ordinateur de bureau au téléphone mobile, à condition d’accéder à Internet en Guinée et partout dans le Monde.

Mis en ligne par 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Connectez-vous pour réagir à cet article
Connexion avec Guinee360.com