PolitiqueCas des communicants des partis politiques: Avis croisés de Damaro Camara et de Fodé Oussou

Cas des communicants des partis politiques: Avis croisés de Damaro Camara et de Fodé Oussou
Cas des communicants des partis politiques: Avis croisés de Damaro Camara et de Fodé Oussou
Cas des communicants des partis politiques: Avis croisés de Damaro Camara et de Fodé Oussou

Amadou Damaro Camara et Fode Oussou Fofana, respectivement présidents des groupes parlementairesRPG Arc-en-ciel et libéral démocrate ont réagi  vendredi à l’arrestation des communicants de leurs partis politiques. Ces derniers sont poursuivis pour diffusion de messages haineux sur les réseaux sociaux par la Cellule Balai Citoyen.

Six jeunes dont 5 du RPG Arc-en-ciel ont été arrêtés mercredi et déférés à la maison centrale de Coronthie pour propagation de messages haineux sur la toile et pour incitation à la violence. Amadou Damaro Camara soutient que sa formation politique ne prône pas la haine tout en précisant que le RPG Arc-en-ciel ne finance aucun communicant pour inciter à la haine: « Nous sommes contre ça, nous condamnons ce genre d’agissements d’où qu’ils viennent. Nous, nous appelons au rassemblement du peuple de Guinée. Nous ne pouvons pas payer des unités et dire à nos communicants de diviser les Guinéens. Qu’on laisse la justice faire son travail.« 

Des communicants du parti UFDG sont aussi visés par cette plainte de la Cellule Balai Citoyen. Fodé Oussou Fofana parle d’un règlement de compte: « Dans ce pays, les gens n’ont rien à faire. Nous, nous sommes victimes de cette situation. Je pense que c’est un règlement de compte qu’ils sont en train de faire. Nous sommes dans le collimateur de ce gouvernement.« 

Le président du groupe parlementaire libéral démocrate fustige la démarche de la Cellule Balai Citoyen qui a porté plainte contre ces communicants: « Le commissaire de la police judiciaire qui a engagé les enquêtes est d’accord avec Balai Citoyen.  »Goubhoye » qui est allé en prison n’a absolument rien fait. Moi je ne supporte pas le Balai Citoyen, je condamne leur action. Je dis que ce n’est pas normal. Balai Citoyen n’a pas de travail.« 

Les 6 communicants arrêtés mercredi ont été remis en liberté sous contrôle judiciaire ce vendredi. Le procureur de la République a émis des mandats d’arrêts contre Ibrahima Aissata Barry, Ahmed Tidiane Diallo et Lili, tous du parti UFDG.

Toutes les vidéos (émissions, séries TV, reportages, actualités, ...) de Guinee360.com sur http://guinee60.com.

Toutes les infos 100% People, Buzz et insolites sur http://guinee360.com.Guinee360 est aussi N°1 de l\'actualité sur mobile en Guinée.

SeneNews est en téléchargement gratuit sur Apple Store, sur Window Store et sur Google Play. L’accessibilité, c’est le pouvoir d’avoir l’information qui vous intéresse sur votre mobile smartphone et tablette. Ainsi, notre site Guinee360 s’adapte désormais à tous les formats d’écran, de l’ordinateur de bureau au téléphone mobile, à condition d’accéder à Internet en Guinée et partout dans le Monde.

Mis en ligne par 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Connectez-vous pour réagir à cet article
Connexion avec Guinee360.com