Connect with us

Violences post-électorales: Un troisième jeune assassiné par balle

Publié

Le

En 24 heures, trois jeunes âgés d’une vingtaine d’années sont tombés sous les balles des forces de l’ordre sur l’axe Bambeto-Kagbelen.

Après Boubacar Barry et Mamadou Bailo Diallo assassinés par les balles des forces de l’ordre à Wanindara (Ratoma) dans la journée du mercredi 14 mars 2018, c’est Thierno Saïdou Diallo (22 ans) qui a été fauché par les balles des services de sécurité à Bailobahyah, dans la préfecture de Dubreka. Il a été touché la nuit du mercredi et succombé de ses blessures.

Ces violences font suite aux exigences de l’opposition républicaine d’obtenir les « vrais » résultats des élections communales et communautaires du 4 février 2018.

Au total 93 jeunes ont été tués par balles lors de manifestations politiques sur l’autoroute Le Prince dans la commune de Ratoma depuis 2011.

Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Publicité
Publicité

Copyright © 2014-2019 GUINEE360.
Made with ❤️ in 🇬🇳 by FXBNO.