Connect with us

Route Coyah-Mamou-Dabola : Les travaux ont démarré ce mercredi

Publié

Le

Lancés en début d’année par le président Alpha Condé, les travaux de construction de la route Coyah-Mamou-Dabola, d’une longueur de 357 km, ont effectivement démarré ce mercredi 12 décembre 2018. C’était en présence du ministre des Travaux publics, Moustapha Naité, à la sortie de la ville de Coyah.

 

 

« Les travaux de débroussaillage ont commencé. Au fur et à mesure, en attendant l’approbation des plans, on va avancer vite sur le chantier. On espère qu’on peut profiter de cette saison sèche pour avoir un grand avancement de l’exécution des travaux », a indiqué WANG Weiguo, Directeur général de CRCB Guinée, l’entreprise chargée d’effectuer les travaux.

Pendant cette saison sèche, l’entreprise va réaliser les infrastructures de franchissement, notamment le pont Linsan. « Il y a quelques points comme le pont Linsan où il peut avoir des problèmes, peut-être pendant la saison des pluies, il y aura des problèmes à quelques points plus dangereux. A ce niveau on a déjà pris des mesures de protection. On a commencé d’abord six points pour la construction, par exemple des ponts pour garantir une circulation pendant la saison des pluies », a ajouté M. WANG.

« Aujourd’hui on est venu dans le cadre du suivi du chantier pour constater le démarrage effectif au niveau de Coyah, voir exactement les travaux qui sont en train d’être effectués en fonction des décisions, en tout cas de l’approbation des plans qui ont été soumis à notre niveau par le maitre d’œuvre », a fait savoir le ministre des Travaux publics, Moustapha Naité, avant de donner des assurances sur la qualité des travaux qui se feront : « Nous ferons de telle sorte que la chaussée soit suffisamment rigide pour pouvoir supporter le trafic important que nous avons sur cette route nationale n°1 (RN 1) qui relie le port de Conakry à d’autres villes, d’autres pays tel que le Mali. »

Pour la protection de la route, le ministre annonce des mesures contre la surcharge : « Nous avons déjà pris des dispositions liées au contrôle de la surcharge. Nous avons déjà, au niveau du conseil des ministres, validé le processus de signature d’une concession avec Afric Pesage pour le contrôle des poids lourds. Donc le pesage-péage des véhicules poids lourds qui sortent des différentes plateformes de nos ports pour que ces camions ne viennent pas surchargés, se fera. »

Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Publicité
Publicité

Copyright © 2014-2019 GUINEE360.
Made with ❤️ in 🇬🇳 by FXBNO.