Connect with us

Crise bissau-guinéenne: Le pays vers une issue favorable

Publié

Le

Près de deux mois après le retard accusé par le gouvernement bissau-guinéen dans l’application des accords de Conakry, la situation semble s’améliorer, selon la dernière mise au point sur l’évolution de la situation politique dans le pays, ce mercredi 11 avril 2018.

Cette rencontre qui a permis de savoir le niveau de réalisation des accords de Conakry, a connu la participation du Président du Conseil des ministres de la CEDEAO, Robert DUSSEY, le médiateur de la CEDEAO Kiridi BANGOURA et Jean-Claude Kassi BROU, Président de la Commission de la CEDEAO.

Ces facilitateurs de la crise ont rencontré le président bissau-guinéen Jose Mario VAZ, celui de l’Assemblée nationale Cipriano Cassama, l’Évêque de Bissau, le Groupe de Contact P5, les responsables des partis PAIGC et PRS et le Groupe des 15.

Ainsi, la délégation de la CEDEAO a été informée sur les différentes avancées dont l’organisation des consultations par l’évêque de Bissau pour favoriser un rapprochement entre les deux plus grands partis politiques du pays (PAIGC et le PRS), et trouver une solution à l’impasse politique et institutionnelle.

Mais aussi, faire une mise au point sur les discussions en cours entre les groupes parlementaires de ces deux partis dans le but de trouver une solution au vide institutionnel qui résulterait de la fin de la législature actuelle prévue le 23 avril 2018, pour mettre en place les accompagnements nécessaires, dans le cadre des prochaines élections législatives.

Se félicitant de la volonté de toutes les parties pour trouver une solution à la crise politique du pays, la délégation ministérielle s’est engagée à rendre compte de ces développements au Sommet extraordinaire de la Conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement de la CEDEAO prévue le 14 avril 2018 à Lomé.

Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Publicité
Publicité

Copyright © 2014-2019 GUINEE360.
Made with ❤️ in 🇬🇳 by FXBNO.